fbpx

Impuissante à l’Astroballe, la JDA s’incline à l’ASVEL

ASVELASVEL   85-65   Dijon DIJON

 

Décidément s’imposer à l’extérieur est devenu une mission impossible depuis le 14 décembre pour Dijon. Ce soir, la JDA s’est donc inclinée une quatrième fois consécutive à l’extérieur malgré son invincibilité à la maison. Dans une rencontre totalement dominée par la Green Team, les dijonnais ont subi la loi des Villeurbanne à l’Astroballe malgré un André Harris toujours aussi efficace.

Dans une Astriballe à  guichets fermés , les hommes de Pierre Vincent ont ainsi réussi dés les premières minutes à perturber la défense dijonnaise, à l’image de Georgi Joseph (8 points et 8 rebonds) et Amara Sy (10 points, 6 rebonds et 4 passes) totalement libérés, et l’ASVEl mène alors devant son public sur le score de 9-4 à la 5e minute.. Malgré les réactions d’Anthony Dobbins et d’Antoine Mendy, La JDA accuse le coup et a vraiment des difficultés a retrouvé sa marque de fabrique, une défense agressive, et termine le premier acte de la plus mauvaise des manières sur le score de 23-14 après dix minutes de jeu. Malgré la pression de TJ Campell (13 points), la JDA réduit la marque dans la douleur à moins de dix longueurs à la 15e minute. Mais c’est sans compter sur un Edwin Jackson en feu, auteur de 24 points à 5 sur 11 à 3-points, alignait les tirs longue distance, permettant aux siens de mener de 18 points sur le score de 42-24 à la pause.

Touché à la pommette, Zach Moss refait son retour sur le parquet, permettant à la Jeanne de souffler. En effet, dominée par les intèrieurs villeurbannais, la Jeanne est donc revenue avec de nouvelles intentions avec une défense plus agressive, et surtout en alignant un 6-0 à ses adversaires, permettant aux hommes de Jean Louis Borg de revenir petit à petit dans la partie sur le score de 42-30. Rapidement pénalisés par les fautes, les dijonnais envoyaient facilement les Villeurbannais sur la ligne des lancer-francs, malheureusement efficaces dans cet exercice (24 sur 28). Disposant d’une profondeur de banc plus importante que la Jeanne, l’ASVEL a ainsi anéanti les espoirs dijonnais en infligeant une véritable leçon de basket malgré les 18 points d’André Harris et les 14 points de Mykal Ryley. Dans son malheur, la JDA pourrait donc conserver son fauteuil de co-leader, puisque Le Mans et Strasbourg ont été défaits ce week-end, en attendant le résultat de Limoges-Pau-Orthez.

Le résumé vidéo :

La feuille match :

BX JDA ASVEL

BX JDA ASVEL

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc