fbpx

La JDA en démonstration face au Havre

                DIJONDijon   87-74   Le Havre LE HAVRE

 

Toujours invaincu devant son public, la JDA Dijon n’a pas dérogé à la règle en infligeant une démonstration aux hommes d’Eric Bartecheky, malgré un dernier quart temps à leur avantage. Sous l’impulsion d’un Mykal Riley en mode MVP, la Jeanne conserve sa place dans le Top 4.

Lors des premières minutes, les hommes de Jean Louis Borg n’ont pas fait de détails en marquant la bagatelle de 29 points en dix minutes, à l’image d’un grand Mykal Riley, auteur de 32 points, 5 rebonds et 3 passes. De son côté, la formation havraise a ainsi subi les offensives bourguignonnes, n’inscrivant que 16 unités en un quart temps, malgré les 22 points de Cedric Banks. Le deuxième acte n’a fait qu’empirer les choses pour les normands avec un Mykal Riley « on fire » à longue distance à 5 sur 7 à trois-points, et un Zach Moss proche du double double (14 points et 8 rebonds), permettant à la JDA de maintenir un écart conséquent à la pause sur le score de 55-34.

Revenant avec de nouvelles intentions, les Havrais ont bien tenter de réagir, mais une nouvelle fois Riley a encore fait des siennes en inscrivant 6 points consécutifs, aggravant la situation de son adversaire à la 25e minute sur le score de 70-45. Devant un public enchanté, les dijionnais terminaient donc le troisième quart de la plus belles des manières avec 21 points d’avance (77-56) à dix minutes du terme; Légèrement relâché dans le dernier quart temps côté dijionnais, les havrais ont ainsi fait preuve d’un sursaut d’orgueil en infligeant un 10-20 à la Cité des Ducs. Afin de maîtriser la fin de rencontre, le technicien dijionnais a ainsi pu compter sur un groupe vigilant pour enregistrer sa 13e victoire à domicile pour aucune défaite.

 LES RÉACTIONS :

Jean Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

 » Heureusement, on a pris le match par le bon bout. On a fait trois quart-temps de haut niveau et on a fait la différence dès le début de la rencontre. On s’est relâché ensuite et il fallait rester vigilant jusqu’au bout. C’était en tout cas le maître mot de cette partie. Le score était rapidement acquis et heureusement qu’on a fait du bon travail pendant trois quart-temps. On a peut-être parfois manqué de concentration, même s’il était difficile de demander plus aux joueurs. Riley a fait une grosse performance individuelle, bien aidé par ses partenaires. « 

Eric Bartecheky – Entraîneur du Havre

 » On sait que ce championnat sera difficile jusqu’au bout. Venir s’imposer à Dijon aurait été un exploit. Il faut que l’on gagne nos matches à domicile, ce qui était impossible ici. On perd le match dès le premier quart-temps, avec 13 points d’écart. On a fait preuve d’un manque de dureté important. On a baissé la tête et l’écart s’est créé. Mais l’équipe n’a pas renoncé en deuxième mi-temps, ce qui est le point positif. On a été dominé sur la détermination, notamment en début de match. C’est un manque de concentration, face à une équipe oppressante. « 

LE MVP DU MATCH :

Myck

LE RÉSUMÉ VIDEO :

LA FEUILLE DE MATCH :

BX JDA NANCY

BX HAVRE JDA

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc