fbpx

Une JDA toujours maudite à l’extérieur, s’incline à Orléans

                  ORLEANSOrléans   76-60   Dijon DIJON

 

Toujours maudite à l’extérieur depuis le 14 décembre, la JDA s’est inclinée ce soir à Orléans, connaissant des failles offensivement. La course aux playoffs s’annoncent donc acharnée, comme l’avait annoncé Jean Louis Borg, le technicien dijonnais.

Dés les premières minutes, la JDA a pourtant pris ses marques sur le parquet d’Orléans en menant de cinq petits points (9-4 à la 4e minute) face à son adversaire, avec  en l’occurrence trois paniers consécutifs de Mykal Riley (11 points et 2 passes). Mais un excellent Terence Dials, auteur de 22 points dont 9 unités dans le premier quart temps, va permettre aux orléanais de revenir à hauteur de Dijon sur le score de 13-13 à la 7e minute, et prendront même les devants à la fin du premier acte sur le score de 18-15. Sous l’impulsion d’Abdoulaye Loom, les hommes de Philippe Hervé continuent leur festival avec notamment un dunk ravageur de ce dernier. Mais voilà, l’adresse extérieure des dijonnais va permettre à la JDA de repasser devant au tableau d’affichage sur le score de 29-30 à la 17e minute. Mais devant son public, Orléans va terminer la première mi-temps sur les chapeaux de roues en infligeant un cinglant 7-0 aux dijonnais, permettant à l’OLB de mener de six points à la pause sur le score de 36-30.

De retour des vestiaires, les bourguignons vont connaître un véritable trou noir ! A l’image de Brian Greene (16 points et 6 rebonds), l’intérieur américain enchaîne les paniers à tout va, suivi de son coéquipier Kyle Mcalarney, auteur de deux tirs longue distance. A la fin du troisième quart, les orléanais dominent à merveille des dijonnais dépassés sur le score de 59-45 malgré les 12 points d’André Harris et les 11 points d’Anthony Dobbins. Le plus dur étant fait, les orléanais gère de la meilleure manière la fin de rencontre et s’imposent facilement devant le co-leader dijionnais. Défait ce soir, les dijonnais se retrouvent à la 4e place du championnat en attendant les résultats de Limoges et Strasbourg, alors que les orléanais se retrouvent quant à eux dans le Top 8 en accrochant la 7e place.

 LES RÉACTIONS :

Jean Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

 » On a subi l’impact physique d’Orléans pendant toute la rencontre. On a aussi concédé beaucoup trop de lancers francs, ainsi qu’un bien trop faible ratio à trois points lors de ce match. Cette défaite est logique et Orléans a bien joué. On a été puni et on n’a pas fait ce qu’il fallait. Dials arrive quand même à marquer 18 points à la mi-temps. Notre cinq sortait assez haut sur les situations de pick and roll. La différence s’est faite dans l’agressivité. On n’a peut-être pas mérité d’être sifflé par les arbitres. Il va falloir rectifier le tir dans la dimension athlétique. »

Philippe Hervé – Entraîneur d’Orléans

 » Ça fait deux mois que l’on nous donne moins d’opportunités de tirer à trois points. On a donc cherché des solutions près du cercle et on a eu plus d’efficacité que d’habitude. C’est la clé pour nous. On a quand même gâché aux lancers francs, même si on a bien joué. Je pense qu’on aurait pu marquer encore plus de points. Si l’on avait perdu ce match, on aurait eu plus qu’un pied en play-offs et on fait toujours partie des équipes en course. Il faudra peut-être avoir 17, voire 18 victoires pour être dans le Top 8. On se préoccupe de nous et pas des autres équipes. « 

LA FEUILLE DE MATCH :

BX ORLEANS JEANNE

BX JEANNE ORLEANS

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc