fbpx

Le CSP Limoges tombe à Dijon

                   DIJONDijon   81-69   Limoges LIMOGES

 

En s’imposant contre Limoges à domicile, la JDA conserve non seulement son invincibilité à domicile, mais a fait un énorme pas vers les playoffs à trois journées de la fin de la saison régulière. Auteur d’un double double, Anthony Dobbins et les siens ont ainsi vaincu les limogeauds, leur empêchant de conserver la tête du championnat.

A la peine dés les premières minutes, les hommes de Jean Louis Borg trouvaient peu de solutions offensivement dans lesquelles Zach Moss n’a pu faire la différence à l’intérieur face à Johan Petro, champion d’Europe. Menés 2-11 après quatre premières minutes favorables aux limogeauds, à l’image des excellents Adrien Moerman et Alex Acker, le technicien  bourguignon a ainsi rappelé à l’ordres ses troupes afin de renverser la tendance. Rappel à l’ordre réussi, et la JDA a donc réussi à rattraper son retard sous l’impulsion d’un TJ Campbell, auteur de 17 points et 5 passes décisives, et permit aux siens de repasser devant au tableau d’affichage à la fin du premier acte sur le score de 17-15. Tout est donc à refaire pour les deux formations ! Côté limogeauds, J.K Edwards sonne la révolte avant que Mykal Riley (20 points, 4 rebonds et 4 passes) sorte de ses gongs à longue distance, suivi d’Anthony Dobbins très présents défensivement (18 points et 10 rebonds), permettant aux dijionnais de rester au contact à la 24e minute (24-25), puis de reprendre à nouveau les commandes à la 17e minute sur le score de 28-25. Mais sous l’impulsion de Nobel Boungou Colo (15 points et 4 rebonds), dernier MVP du All Star Game, inscrivait 6 points consécutifs pour le CSP, permettant aux siens de mener de quatre petits points devant le public de la JDA à la 18e minute. Mais c’est sans compter sur un André Harris de retour aux sources et de Mykal Riley que Dijon termine une première mi-temps de la meilleure des manières sur le score de 37-35.

Reprenant à nouveau les commandes de la rencontre au début du troisième acte, à l’image d’un JR Reynolds trouvant la mire enfin à longue distance (39-41 à la 24e), avant que Mykal Riley ne remette une nouvelle fois le couvert, Dijon repassait devant à la 25e sur le score de 44-41. Victime de l’agressivité défensive des dijionnais, les hommes de Jean-Marc Dupraz ont vraiment du mal à dérouler leur basket, perdant de nombreux ballons. Pour couronner le tout, JK Edwards écopait d’une faute anti-sportive, suivie d’une faute technique, ce qui permit à Dijon de reprendre les rênes de la rencontre sur le score de 48-41 à la 26e minute. Mais c’est sans compter sur un Taureen Green (10 points à 2 sur 3 à trois-points) déchaîné à longue distance, que les limogeauds reviennent au contact des bourguignons à la fin du troisième quart temps sur le score de 57-54. Dans un dernier acte très disputé, les deux formations seront au coude à coude pendant de longues minutes, avant que la défense dijionnaise ne porte ses fruits sous dorme de quelques contre-attaques dévastatrices à l’image d’un dunk ravageur d‘Anthony Dobbins. Dans le money-time, la JDA fait donc la difference sur le score de 67-60 à la 36e minute. Limoges n’abdique pas et revient à deux petits points à trois minutes de la fin, avant que Mykal Riley ne ressorte un tir longue distance dont il a le secret permettant à la JDA de se diriger vers un 17e succès et d’accrocher par la même occasion la seconde place du classement.

LES RÉACTIONS :

Jean Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

 » Cette victoire s’est construite défensivement mais pas uniquement. Limoges a beaucoup de joueurs qui peuvent faire la différence. On a eu un début de match plus que poussif, un peu comme à Nancy. On a eu que trois jours entre ces deux matches. On a eu une bonne réaction ensuite. Je suis fier de voir que nous sommes invaincus à domicile et que nous sommes toujours la meilleure défense. Ce match était vraiment important dans l’optique des play-offs et on reprend le point-average. « 

Jean-Marc Dupraz – Entraîneur du CSP Limoges

 » Je suis déçu pour les joueurs car on a fait un bon match en atteste notre défense. Ils ont le sentiment d’avoir été floués. Face à Dijon, on était obligé d’être dans le combat. On voulait alterner le jeu, mais on a perdu des ballons qui nous ont fait du mal. On s’attendait à ce que Riley soit décisif, peut-être un peu moins Dobbins. Je ne comprends aussi pas le manque de psychologie des arbitres sur la technique à notre encontre. Il faut quand même vite évacuer ce match car le prochain arrive vite. « 

LE MVP DU MATCH :

MVP J

LE RÉSUMÉ VIDEO :

 

LA FEUILLE DE MATCH :

FL JDA LIM

FL LIM JDA

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc