fbpx

Playoffs : la JDA rentre dans l’histoire en se hissant dans le dernier carré

                     DIJONDijon   81-77   Le Mans MSB

 

Après la fabuleuse série de 15 victoires en autant de rencontres à domicile, la JDA Dijon a une nouvelle fois régalé un public en délire en lui offrant une victoire extraordinaire, à l’image d’un Mykal Riley en mode MVP, pourtant menée de sept points à eux minutes du terme. Pour la première fois de son histoire, le club bourguignon rejoint donc le dernier carré de la Pro A et affrontera dés lundi le CSP Limoges en demi-finale.

Après avoir renversé le MSB dans son antre mardi soir dans le match 1 sur le score de 75-80, la JDA Dijon se doutait qu’elle allait affronter une équipe du Mans revancharde pour obtenir un match 3, synonyme d’une belle dans la Sarthe. Dans le sillage d’un Vaughn Duggins intenable, auteur de 21 points à 9 sur 12 aux shoots, les sarthois ont d’entrée de jeu imposé leur rythme aux dijonnais en infligeant un cinglant 2-8 à la deuxième minute. Malgré la maîtrise d’un début de rencontre tonitruant côté  manceau, les hommes de Jean-Louis Borg restaient malgré tout au contact dans le sillage d’un Mykal Riley qui commençait déjà à faire des siennes (11-16 à la 6e minute).

Auteur de 31 points lundi dernier, le natif Pine Bluff permettait aux siens de venir à une égalité parfaite à la 9e minute sur le score de 18-18, avant que le MSB ne clôture le premier acte sur le score de 20-22. Mais la suite des événements côté JDA ne sera pas une partie de plaisir. En effet, totalement dominé par l’intensité mancelle sous l’impulsion d’un Duggins toujours aussi adroit, la JDA subissait la loi des sarthois dans ce deuxième acte sur le score de 20-29 à la 13e minute, puis 22-36 à la 16e minute. mais Mykal Riley (31 points et 12 rebonds) ne l’entendit pas de cette oreille et inscrivit 9 points consécutifs pour permettre à la JDA de regagner les vestiaires avec trois petits points de retard sur le score de 37-40.

Sanctionné d’un faute technique à la 20e minute, J.D Jackson offrait ainsi la possibilité aux dijonnais de démarrer le troisième acte de la meilleure des manières avec deux lancer-francs convertis par T.J Campbell et la possession.  A partir de cet instant, les deux formations se rendront coup pour coup, dans le sillage d’un Anthony Dobbins toujours aussi complet avec 10 points et 8 rebonds. Dans un véritable chassé croisé dans ce troisème quart temps, la JDA sera même en tête à la 23e minute sur le score de 47-45, avant que le MSB ne fasse de même à la fin du troisième acte sur le score de 57-58.

Toujours au coude à coude dans le dernier quart temps sur le score de 66-65 à la 35e minute, les manceaux passent un coup d’accélérateur qui va être fatal aux dijonnais, à l’image de de DaShawn Wood qui va refroidir le public bourguignon à travers un tir longue distance, permettant aux siens de prendre un écart conséquent de sept points à deux minutes du terme (70-77). Mais c’est sans compter sur une défense dijonnaise très agressive que la JDA réalise trois actions défensives plus que parfaites, permettant à TJ Campbell, auteur de 18 points, de faire revenir la Jeanne à 77 partout. S’en suivent la finition, signée André Harris (13 points) et Mykal Riley pour permettre à la JDA de renverser le MSB devant un public en délire et de conserver par la même occasion son invincibilité à domicile.

LE CALENDRIER DE LA DEMI-FINALE :

(série au meilleur des 5 matchs) :

Lundi 19 mai : Limoges / Dijon, match 1 (20h50)

Mercredi 21 mai : Limoges / Dijon, match 2 (20h50)

Vendredi 23 mai : Dijon / Limoges, match 3 (20h50)

Dimanche 25 mai : Dijon / Limoges, match 4 éventuel

Mardi 27 mai : Limoges / Dijon, match 5 éventuel

 

Myk

LES RÉACTIONS :

Jean-Louis Borg – Entraîneur JDA Dijon

« C’est bien de se qualifier, surtout avec ce scénario. Au dernier temps-mort, j’ai senti que les joueurs n’étaient pas abattus et prêt à faire tous les efforts et tous les sacrifices pour renverser la tendance et on finit sur un 11-0. Je pense que ça a été un bon match de basket et les supporters sont ravis. C’est une récompense pour tout le club, qui est en demi-finales pour la première fois. « 

J.D Jackson – Entraîneur Le Mans

« C’est une défaite cruelle. On aurait mérité de gagner ce match. Beaucoup trop de fautes nous ont été sifflées, alors que les deux équipes jouent de la même manière. On a dominé ce match et on était plus fort. On se sent un peu lésé. Mais il faut quand même féliciter Dijon. « 

Mykal Riley – Ailier JDA Dijon

 » j’étais « In the Zone » comme on dit aux Etats-Unis ! On a réussi à inverser la tendance dans les derniers instants. Maintenant, il faut jouer Limoges, nous allons aborder ces matchs comme les autres, sans pression. C’est historique pour le club, une qualification en demi-finale ? Je ne savais pas, c’est génial. « 

LE MVP DU MATCH :

mys

LE RÉSUMÉ VIDÉO :

LA FEUILLE DE MATCH :

BO JDA MSB

BO MSB JDA

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc