fbpx

Playoffs : Renversée par Limoges, la JDA est condamnée à l’exploit

                   DIJONDijon   60-63   Limoges LIMOGES

 

Dos au mur après son son revers à Beaublanc en ouverture des demi-finales, le CSP Limoges a pris sa revanche hier soir en s’imposant à Dijon, sous l’impulsion d’un Alex Acker totalement métamorphosé, en devenant par la même occasion la première équipe à mettre fin à l’invincibilité dijonnaise dans son antre cette saison. Manquant nettement de fraîcheur et d’adresse aux lancer-francs, les bourguignons sont maintenant condamnés à l’exploit et devront remporter les deux prochaines rencontres pour espérer se qualifier en finale et encore rêver.

Soutenus par un public en transe, les dijonnais ont pourtant bien démarré la rencontre en infligeant un 7-2 à la troisième minute, avant qu’Alex Acker (17 points et 7 rebonds) ne permette à Limoges de recoller au score à la 4e minute sur le score de 7-6. Portés par le duo Nobel Boungou Colo et Zerbo Fréjus, les hommes de Jean-Marc Dupraz prennent la tête de la rencontre pour la première fois (7-10 à la 6e minute), grâce notamment à cette zone press ralentissant le jeu dijonnais. Mais c’est sans compter sur un TJ Campbell (6 points à 2 sur 7 aux shoots) très précieux à longue distance que la Jeanne reprenait le contrôle de la partie à la 8e minute sur le score de 17-12. Mais suite à de nombreux tirs manqués côté dijonnais, la JDA se faisait vite rattraper au score par son adversaire du soir à la fin du premier acte sur le score de 20-19.

Totalement inefficace offensivement dans le deuxième quart temps, la JDA peinait malgré un tir longue distance signé André Harris (8 points et 7 rebonds) à la 12e minute, portant le score à une égalité parfaite : 23-23. Ne trouvant aucune solution défensivement pour contenir les attaques limogeaudes dans la raquette, le CSP créait alors un premier écart conséquent à la 16e minute sur le score de 23-30, avant que Zach Moss (10 points et 3 rebonds) ne réduise l’hémorragie à la 18e minute sur le score de 27-32. Retrouvant peu à peu ses automatismes offensivement par l’intermédiaire d’un Anthony Dobbins enragé (18 points et 6 rebonds), le CSP Limoges ne comptait plus que deux longueurs à la mi-temps sur le score de 34-36, alors que Mykal Riley n’avait encore scoré aucun point.

De retour des vestiaires, les limousins infligent un 4-0, provoquant immédiatement un temps mort par Jean-Lous Borg afin de recadrer ses troupes. Remotivés, les dijonnais ont ainsi recollé au score à la 23e minute à 39-40, provoquant soudain le réveil du public dijonnais. Totalement muet jusque là, c’est bien Mykal Riley qui permettait à la Jeanne de reprendre une nouvelle fois les rênes de la rencontre en convertissant un tir longue distance, portant le score à 42-40 à la 24e. S’appuyant sur un Ferdinand Prenom très efficace à l’intérieur (9 points et 4 rebonds), la JDA clôturait ce troisième acte avec deux petites longueurs d’avance sur le score de 51-49.

Avec un Mykal Riley des mauvais soirs (9 points à 3 sur 11 aux shoots), les deux formations resteront totalement muettes pendant quelques minutes avant que JK Edwards n égalise  pour Limoges et que Acker n’en remette une couche à la 34e minute pour permettre au CSP de prendre deux petites longueurs d’avance. A la peine aux lancer-francs (6 sur 15 pour Dijon contre 10 sur 10 pour le CSP), la JDA Dijon retrouvait peu à peu Mykal Riley, permettant aux siens de mener au tableau d’affichage sur le score de 57-53 à la 35e minute, avant que Taureen Green n’égalise une nouvelle fois pour Limoges à 57-57 partout à la 38e minute. Malgré un énomre soutien de son public, la JDA ne trouvait plus la mire, alors que son adversaire se dirigeait tout droit vers une victoire, synonyme d’exploit, et mettant fin à l’invincibilité dijonnaiseRenversée par Limoges, la devant son public.

LE CALENDRIER DE LA DEMI-FINALE :

(série au meilleur des 5 matchs) :

Lundi 19 mai : Limoges 70-71 Dijon, match 1

Mercredi 21 mai : Limoges 71-63 Dijon, match 2

Vendredi 23 mai : Dijon 60-63 Limoges, match 3

Dimanche 25 mai : Dijon / Limoges, match 4 éventuel

Mardi 27 mai : Limoges / Dijon, match 5 éventuel

LE TABLEAU DES PLAYOFFS

tabl1

LES RÉACTIONS :

 Jean-Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

 » Ce soir, c’est flagrant. Vous avez une équipe qui, physiquement, ne parvient pas à terminer son match et, en face, des joueurs qui finissent frais. Pourtant, j’ai essayé de faire tourner et de mettre des gars sur le terrain mais ça n’a pas suffi. A un moment, on n’a plus de cannes donc plus d’adresse. J’ai le sentiment qu’on a tout donné mais maintenant, ça devient limite pour nous. Je suis déçu parce que malgré tout, ça aurait pu basculer en notre faveur mais aujourd’hui, Limoges est plus complet que la JDA. C’est le lot des grandes équipes bâties pour aller loin. « 

Jean-Marc Dupraz – Entraîneur du CSP Limoges

« C’est une victoire arrachée à l’énergie et très importante pour la suite. Mes joueurs ont respecté les consignes en défendant dur et c’est passé. Et une fois encore, ils ont eu beaucoup de sang-froid pour gérer la fin de match en leur faisant faire des fautes qui les ont amenés sur la ligne. Dans le vestiaire, il y avait de la joie mais contrôlée parce que la série n’est pas terminée. Maintenant, on sait qu’on peut gagner ici alors pourquoi pas le refaire ? Ce soir, même si Alex (Acker) a réagi en homme et en joueur de haut niveau, c’est une victoire collective où chacun a apporté sa pierre. »

 Alex Acker – Ailier du CSP Limoges

« Au deuxième match, je me suis un peu énervé parce que ça n’allait pas comme je voulais. Je suis un compétiteur, j’aime gagner et ça m’énerve de manquer des choses qui pénalisent l’équipe. Mais on s’est parlé avec le coach et ce soir, j’ai répondu sur le terrain. Je suis revenu avec beaucoup plus d’agressivité et ça a payé. Ce soir, c’était peut-être le match le plus important de la série. Dijon est une équipe très physique qui ne lâche jamais rien et gagner ici, c’est un exploit et une grande chose pour la suite. On a été encore plus solide en défense et en attaque et si on peut gagner le deuxième… »

LE RÉSUMÉ VIDÉO :

LA FEUILLE DE MATCH :

fl jda 1 - csp 1

fl csp 1 - jda 1

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc