fbpx

L’aventure continue pour la JDA qui s’offre un match 5 à Limoges

              DIJONDijon   79-73   Limoges LIMOGES

 

Après avoir concédé sa première défaite à domicile de la saison vendredi soir contre Limoges, la JDA Dijon a remis les compteurs à zéro en s’offrant la possibilité de disputer un match 5 décisif mardi soir à Beaublanc. Sous l’impulsion d’un Ferdinand Prenom efficace à l’intérieur et d’un Mykal Riley assassin dans le quatrième quart temps, la JDA Dijon a offert une très belle victoire à son public et peut encore continuer à rêver d’une éventuelle finale.

Quasiment muet offensivement vendredi soir, Mykal Riley a été le premier dijonnais à ouvrir le bal en inscrivant ses deux premiers points de la partie. Afin de perturber les offensives limogeaudes, la JDA Dijon pratiquait alors d’entrée de jeu une zone press agressive, permettant aux bourguignons d’infliger un 5-0 à son adversaire, avant que le CSP ne recolle immédiatement au score à 7-5 à la 4e minute. Bien décidés à faire tomber la JDA, les hommes de Jean-Marc Dupraz commençaient alors à prendre les rênes de la rencontre à la 6e minute sur le score de 10-16, avant que TJ Campbell ne revienne sur le parquet, permettant à la Jeanne de toujours rester au contact sur le score de 17-18 à la 9e minute. Malgré les assauts dijonnais, leur permettant de prendre un instant l’avantage au score à la 10e minute à 21-20, le CSP Limoges terminait le premier acte sur le score de 21-23.

En dépit d’une maladresse dijonnaise dans le second quart temps, J.K Edwards (19 points et 4 rebonds) s’illustrait parfaitement dans la peinture bourguignonne, devenant par la même occasion la principale arme offensive des limousins, leur permettant alors de mener les débats à la 15e minute sur le score de 25-28. Malgré quelques minutes totalement muettes offensivement pour les deux formations, la JDA Dijon reprenait l’avantage au score à la 18e minute à 32-29, malgré la troisième faute personnelle d‘Antoine Mendy. Sous l’impulsion de son public, la JDA Dijon reprenait du poil de la bête en terminant cette première mi-temps de la meilleure des manières sur le score de 41-34, à l’image d’un André Harris présent offensivement, auteur de 12 points, 3 rebonds et 3 passes.

Malgré l’efficacité de J.K Edwards sous le panier, la JDA Dijon démarrait cette seconde mi-temps avec difficulté, avant que T.J Campbell (9 points et 5 passes) ne prenne ses responsabilités,en permettant aux siens de prendre dix longueurs d’avance sur le score de 50-40 à la 23e minute. Écopant de sa troisième faute personnelle, J.K Edwards était alors limité, permettant à Ferdinand Prenom de prendre plus de liberté dans la peinture. En effet, le pivot bourguignon réalisera un excellent passage en devenant l’un des artisans de la réussite dijonnaise avec 12 points et 5 rebonds, avant qu’Alex Acker ne réduise la marque côté limogeaud sur le score de 59-51 à la 30e minute.

Justement à l’image d’un Alex Acker intenable à longue distance (11 points et 5 passes), le CSP Limoges refusait d’abdiquer et se permettait même le grand luxe de revenir à trois longueurs de la Jeanne sur le score de 60-57 à la 32e minute, provoquant immédiatement la colère de Jean-Louis Borg, réclamant rapidement un temps-mort afin de recadrer ses troupes. Sous l’impulsion d’un Mykal Riley retrouvé, auteur de 21 points, 6 rebonds et 4 passes, le natif de Pine Bluff anéantira les espoirs limogeauds à l’image d’un énorme shoot à la 34e minute en fin de possession, permettant à la JDA de mener sur le score de 64-57. Mais c’est sans compter sur un Nobel Boungou Colo (14 points et 7 rebonds), auteur de deux tirs à trois-points salvateurs, que le CSP Limoges revenait à une petite longueur de la Jeanne sur le score de 66-65 à la 37e minute. Mais la JDA ne l’entendit pas de cette oreille, par l’intermédiaire d’un Zach Moss très efficace sous le panier, et d’un Mykal Riley surprenant, auteur d’un shoot venu d’ailleurs à neuf mètres, la JDA Dijon reprenait alors un avantage conséquent sur le score de 75-67 à la 39e minute. Malgré les derniers efforts des limousins, la JDA se dirigeait tout droit vers une victoire précieuse, leur permettant de revenir à 2-2 dans cette série incroyable.

LE CALENDRIER DE LA DEMI-FINALE :

(série au meilleur des 5 matchs) :

Lundi 19 mai : Limoges 70-71 Dijon, match 1

Mercredi 21 mai : Limoges 71-63 Dijon, match 2

Vendredi 23 mai : Dijon 60-63 Limoges, match 3

Dimanche 25 mai : Dijon 79-73 Limoges, match 4

Mardi 27 mai : Limoges / Dijon, match 5 à 19h00

LE TABLEAU DES PLAYOFFS

tabla

LES RÉACTIONS :

Jean-louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

 » On ne voulait pas terminer cette saison sur deux échecs à domicile alors qu’on avait été dominants chez nous toute la saison (14 victoires, 0 défaite). On a su offrir une belle prestation à notre public et c’est vraiment un plaisir de voir le palais des sports soutenir aussi bien l’équipe. On est encore allés chercher des ressources, sur l’adrénaline notamment. Cela n’a pas été facile, on est encore tombés sur un adversaire capable de revenir plusieurs fois dans le match avec des séries derrière la ligne des trois points. Mais cette fois, on ne s’est pas écroulés et on s’est donné le droit de disputer cette cinquième manche à Beaublanc, devant un public fantastique également. Cela va se jouer sur un match sec, avec beaucoup de pression, on aura à cœur de prouver que notre place est justifiée. »

Zach Moss – Capitaine de la JDA Dijon

 » On a attaqué la rencontre avec beaucoup d’agressivité. Tout le monde est fatigué, la saison a été longue, mais cela se joue sur le plan mental maintenant. Si les Limougeauds veulent la place en finale, ils vont devoir nous la prendre car on ne la leur donnera pas. Désormais, on n’a plus rien à perdre, chez eux la pression sera sur leurs épaules. « 

Michel Renault – Président de la JDA Dijon

« Ce soir, ça a été difficile mais deux paniers assassins de Riley en fin de match nous ont permis de l’emporter. Je suis très heureux de cette victoire. Ce n’est jamais arrivé depuis la création du club. Mon seul regret est de ne pas avoir gagné vendredi. On sait qu’à Limoges ce sera compliqué, mais on fera tout pour se qualifier. « 

Jean-Marc Dupraz – Entraîneur du CSP Limoges

 » Dijon est une équipe valeureuse. Il nous aurait fallu plus de cohérence pendant les quarante minutes. On a évolué trop par intermittence, on a répondu au défi physique par moments et à d’autres on s’est un peu laissé aller. On perd dix-neuf ballons, sur un match aussi serré, cela fait mal. Et malgré cela, on arrive quand même à revenir dans la partie. Mais quand Riley marque un shoot assassin à neuf mètres avec deux joueurs sur lui, il faut savoir l’accepter. C’est une série très disputée, âpre, un vrai combat dans lequel il est des fois difficile pour les deux équipes de jouer au basket. Sur le cinquième match, la différence se fera sur le mental, la dureté. « 

Nobel Boungou Colo – Intérieur du CSP Limoges

 » Les Dijonnais se sont montrés bien agressifs dès le début, comme d’hab’, et on a connu une période où on a eu du mal à les attaquer. Mais on n’est restés pas loin pendant tout le match, on n’a cependant pas eu le déclic pour passer devant. Heureusement, il y a une belle mardi, ce sera la dernière chance. Il ne faudra pas se louper, à la maison, on devra se faire respecter. « 

LE MVP DU MATCH :

Ferdi

LE RÉSUMÉ VIDÉO :

LA FEUILLE DE MATCH :

fll jda - csp

FLL CSP-JDA

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc