fbpx

Trop tendre, la JDA s’incline logiquement à Cholet (81-73)

                   CHOLET Cholet   81-73   Dijon DIJON

 

Comme l’an passé, lors de l’ouverture du championnat de France Pro A, la JDA s’est logiquement inclinée à la Meilleraie de Cholet, privée de Jacques Alingué, non qualifié pour la rencontre. Trop tendres défensivement, avec notamment un seul rebond offensif sur toute la rencontre, les dijonnais ont encaissé une première défaite malgré les bonnes prestations de Kris Joeseph et de Steven Gray.

CholMalgré un entre-deux remporté par les choletais, la JDA Dijon a su profiter de la maladresse de son adversaire pour inscrire les premiers points de la rencontre à l’image d’André Harris et de Steven Gray, permettant aux siens de mener sur les score de 0-4 à la seconde minute. Réagissant de la meilleure des manières, les hommes de Laurent Buffard ont rapidement resserrer leur défense, avant que Cédrick Banks n’aligne à longue distance, permettant à Cholet de prendre les devants dans la rencontre pour le première fois sur le score de 7-6 à la 5ème minute. Très maladroite derrière l’arc, la Jeanne s’en est ainsi remis à Steven Gray (22 points à 50% à 3-points), qui s’offre le luxe de remettre les deux formations à égalité, avant que Cedrick Banks n’en remette une couche pour clôturer le premier acte (17-15).

Dans une rencontre très disputée, les deux formations se sont ainsi rendues coup pour coup (24-23 à la 13ème minute), avant que la défense dijonnaise ne prenne l’eau. Commettant trop de fautes et ne parvenant pas à stopper les attaques choletaises, les hommes de Jean-Louis Borg ont encaissé un cinglant 8-0 à l’image de Nick Minnerath, auteur de 19 points et 7 rebonds. Menant alors de 5 petits points (32-27) à trois minutes de la pause, les choletais ont su faire déjouer la défense dijonnaise , pas asse intense, en déroulant son collectif pour clôturer la première mi-temps sur le score de 42-34.

De retour des vestiaires, Steven Gray ne lâcha rien. Inscrivant sept points consécutifs, le successeur d’Anthony Dobbins redonnait peu à peu de l’espoir à la Jeanne en recollant à la marque sur le score de 44-41 à la 24ème, 46-45 à la 26ème minute. Mais une nouvelle fois, les choletais s’en remettait à ses extérieurs, à l’image de Zachary Peacock (16 points et 9 rebonds), permettant aux siens de refaire un nouveau break à la fin de ce troisième quart temps sur le score de 58-53. Très fébrile au rebond, la JDA peinait toujours à instaurer une défense de fer, pourtant marque de fabrique de la maison. De plus en plus sanctionnés et gâchant à de nombreuses reprises ses munitions offensives, la JDA voyait alors son adversaire du soir prendre le marge avec dix longueurs d’avance (70-60 à la 34ème minute), malgré un dernier sursaut d’orgueil signé Erving Walker (20 points et 5 passes) à la 39ème minute  sur le score de 74-70.

Avec un calendrier très dense pour les prochaines semaines, la JDA devra impérativement retrouver son âme défensive, puisqu’elle aura la lourdé tâche de défier le MSB, l’ASVEL, Strasbourg et le Paris Levallois en quatre semaines. Mais pour l’heure, place à la Coupe de France dés mercredi au Palais des Sports de Dijon à 20h00, à travers laquelle la JDA reçoit Chalons-Reims dans le cadre des 16ème de finale.

LES RÉACTIONS :

 Laurent Buffard – Entraîn-Reims eur de Cholet

 » Cela a été un très bon match de basket et on est resté lucide jusqu’à la fin, malgré la défense de Dijon. On a marqué les bons paniers, sans que la JDA ne passe devant. En première mi-temps, on a eu quelques joueurs qui sont passés au travà la fin ce ce troisième quart temps sur le score de ers, comme Oliver, qui s’est bien ressaisi après la pause. Minnerath et Peacock sont des joueurs atypiques et ils ont eu de la réussite. Walker nous a posé des problèmes et prendre 73 points contre Dijon est assez satisfaisant. En inscrire 81, c’est encore mieux. « 

Zach Moss – Capitaine de la JDA Dijon

 » On doit intégrer les nouveaux joueurs et c’est un processus difficile. On sait ce qu’il nous reste à faire : travailler, travailler et encore travailler. »

LA FEUILLE DE MATCH :

cholet

CBBox

CBdi

Source : Jump-shot.net

LE RÉSUMÉ VIDÉO :

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos : LBP

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc