fbpx

Coupe de France, la JDA Dijon assure sa qualification

                  DIJONDijon   66-63   Châlons-Reims 

 

Amputée, de Kris Joseph, parti pour le Canada pour un heureux événement, et de  Jacques Alingue, toujours non qualifié, la JDA s’est qualifiée pour les 8èmes de finale de la Coupe de France sur le fil en s’imposant à domicile face à une vaillante équipe de Châlons-Reims. Sans la manière, les hommes de Jean-Louis Borg ont fait le métier en imposant une défense plus resserrée qu’à Cholet samedi dernier.

andré4Face au promu champenois, la Jeanne balbutiait d’entrée de jeu son basket en encaissant un cinglant 8-0 lors des premières minutes. Sous l’impulsion de Tasmin Mitchell, auteur de 15 points (dont 13 dans le premier acte) et de 5 rebonds, les hommes de Nikola ANtic démarraient la rencontre de la meilleure des manières. Retrouvant peu à peu ses automatismes défensifs, la Jeanne recollait à la marque sur le score de 9-13 à la 7ème minute dans le sillage d’un Steven Gray des grands soirs, auteur de 17 points, 4 rebonds et 2 interceptions. Clôturant le premier acte sur le score de 17-19, les dijonnais avaient donc comblé son mauvais début de match. Mais il faudra attendre la 13ème minute pour voir la JDA reprendre le contrôle de la partie (24-23). A la suite de quelques erreurs de concentration, les dijonnais auraient pourtant pu terminer cette première mi-temps confortablement, laissant les champenois revenir à six petites longueurs à la pause (37-31).

Au retour des vestiaires, les dijonnais peinaient à retrouver son élan, permettant à Châlons-Reims de recoller au score (39-37 à la 3ème) voire même l’avantage au score quatre minutes plus tard (39-41). C’est donc sur de parité que la Jeanne terminait le troisième acte face à des champenois accrocheurs. Perdant de nombreux ballons, la JDA Dijon offrait ainsi la possibilité à son adversaire de reprendre l’ascendant à la 31ème minute (46-50) dans le sillage de Lionel Chalmers, auteur de 13 points et 7 passes. Mais c’est sans compter sur un excellent Antoine Mendy, auteur de 16 points, 5 rebonds et 4 interceptions, que la JDA mit un coup d’accélérateur  en reprenant ainsi la maîtrise de la rencontre sur le score de 60-52 à la 35ème minute. Malgré les dernières tentatives de Rémi Lesca, permettant à son équipe de revenir à -4 (63-51 à la 39ème), la JDA Dijon tenait bon en confirmant sa qualification devant son public.

LES RÉACTIONS 

Jean-Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

« On peut retenir la qualification, qui est bonne à prendre alors que nos conditions de travail ne sont pas idéales. On a essayé d’éviter les gros temps de jeu, même si on n’a pas eu le choix pour aller chercher la victoire, face à une belle équipe de Châlons/Reims. Notre performance défensive a été meilleure, même si on est encore loin du compte. Les joueurs ont du mal à se trouver. « 

Antoine Mendy – Ailier de la JDA Dijon

 » Il faut retenir les 63 points encaissés. On n’est pas encore prêt, ni à 100 % de nos capacités. »

Source LBP

MVP DE LA RENCONTRE 

mvp1

LA FEUILLE DE MATCH 

cdf4

cdf5

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc