fbpx

Antoine Mendy : « On continue d’écrire notre histoire »

 

Intraitable hier soir face l’ASVEL dans son Palais, la JDA Dijon une nouvelle fois prouvé qu’elle serait difficile à battre su r son parquet. Dans le sillage d’un Antoine Mendy métamorphosé, l’ailier de la Jeanne a confirmé en conférence de presse, qu’à domicile la JDA Dijon était très forte. Extraits…

Jean-Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

« C’est une très belle victoire, je suis satisfait de l’attitude des joueurs pendant les quarante minutes. Après, il faut savoir rester lucides, et admettre que les absences d’Edwin Jackson et de Georgi Joseph diminuent beaucoup l’ASVEL. Aujourd’hui, je trouve que l’on a manqué d’alternance dans notre jeu, en se basant seulement sur notre jeu extérieur, mai bon on a mis dedans… Mais attention, le shoot à trois points, on en vit, et on en meurt… »

Antoine Mendy – Alier de la JDA Dijon

« C’est clair qu’il manquait des joueurs importants à l’ASVEL et que les deux fautes d’Andersen en début de match nous ont aidés… Mais bon, on est resté focalisé sur notre jeu, on continue d’écrire notre histoire, on sait qu’à domicile, on se sent fort. »

Pierre Vincent – Entraîneur de l’ASVEL

« Dijon a juste été intouchable ce soir… Ce n’est pas seulement un joueur qui a tout mis, c’est presque tous ! Nous, je ne pense pas que l’on ait été si faible en défense, même si parfois, on se doit d’être plus intense et plus intelligent. En deuxième mi-temps, c’est plus sur l’attaque que l’on a pêché, parfois on ne sait pas où l’on va… On a su faire douter Dijon par séquences, mais on n’a pas su faire les efforts tout le temps, c’est ce qui nous a empêché de faire basculer le match. »

Yohann Songaré – Arrière de l’ASVEL

« On a fait trop d’erreurs défensives, et face à cette équipe, tu le payes cash ! Et puis même quand on défendait bien, ils ont mis de gros shoots au buzzer, ça nous mettait de sacrés coups sur la tête. On manquait un peu de rotations, c’est vrai et le rythme est un peu compliqué. Mais bon, il ne faut pas commencer à se cacher derrière cette excuse, il faut s’habituer à ce rythme, car ce sera le cas toute l’année ! »

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc