JDA vs Ostende, en route pour écrire une autre histoire

 

Demi-finaliste l’an passé du championnat de France, la JDA Dijon s’est offert le droit de découvrir pour la première fois de son histoire l‘Eurocup, la seconde compétition européenne, après l’Euroleague. Habitués de l’Eurochallenge depuis deux ans, les dijonnais vont donc s’engager dans une compétition plus relevée, à travers laquelle elle rencontrera de gros cadors du Vieux Continent comme les italiens de Cantù ou encore les espagnols de Gran Canaria. Même si les voyages seront moins compliqués cette année pour la Jeanne, le niveau de jeu proposé sera pas des moindres, comme l’a fait remarqué Jean-Louis Borg au Bien Public :

« Il y a une réelle différence entre l’Eurochallenge et l’Eurocoupe. On le voit déjà par les équipes qualifiées, qui font toujours partie du haut de tableau dans leur championnat respectif, et qui ont également de gros budgets « .

jlb1A quelques heures du coup d’envoi de sa première rencontre, officielle dans cette compétition, les hommes du technicien bourguignon auront pourtant l’occasion de bien démarré sa campagne européenne en accueillant ce soir à 20h30 la formation belge d’Ostende, triple championne belge. Auréolé du même bilan que son adversaire en championnat et disposant d’un effectif plus étoffé que l’an passé, la JDA Dijon pourrait jouer les troubles-fêtes en démarrant cette première journée de la meilleure des manières par une victoire.

OSTENDE, BÂTIE POUR L’EUROLEAGUE

Mais voilà, comme l’a précisé Pierre Vincent, l’entraîneur de l’ASVEL, qui avait eu l’occasion de se défaire d’Ostende sur le score de 86-77 sur leur parquet lors du tour qualificatif de l’Euroleague, cette formation belge est bâtie pour l’Euroleague.

« Ostende est bâtie pour jouer l’Euroleague. Ils ne sont pas faciles à jouer et ont 13 joueurs professionnels. Leur jeu est intense et ils pratiquent un basket simple et agressif. C’est une équipe athlétique et haute, qui propose un basket assez simple, avec beaucoup de patience. Ils ont aussi de bonnes capacités de tir extérieur. »

Devant son public, les bourguignons devront donc une nouvelle fois réaliser le match parfait pour démarrer de la meilleure des manières la compétition et devra prendre exemple sur son voisin villeurbannais qui est venu à bout hier soir des allemands de Quakenbrück (64-70), avant de rencontrer à nouveau les hommes de Pierre Vincent mercredi prochain pour le compte de la 2ème journée de l’Eurocup.

Alors tous derrière la Jeanne ce soir à 20h30 au Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy de Dijon pour continuer à écrire notre histoire.

 Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc