fbpx

La JDA Dijon écarte Cantù à domicile

                DIJONJDA Dijon   74-66   Cantù cantu

 

Face à l’un des plus grands palmarès européens, la JDA Dijon a disposé des italiens de Cantù à la maison,  à l’image d’un troisième quart temps de haute volée sous l’impulsion d’un Erving Walker des grands soirs. Scrutant ainsi en solitaire la seconde place du classement du groupe B, les dijonnais se rapprochent de plus en plus d’une qualification pour le Last 32.

La route est certes encore longue, mais en disposant des italiens de Cantù, les hommes de Jean-Louis Borg ont fait un grand pas pour la qualification. Inscrivant les deux premiers points de la Jeanne, Zach Moss (13 points, 4 rebonds, 3 passes) a ainsi donné le ton à ses coéquipiers, rapidement suivi par Steven Gray (13 points, 4 rebonds, 3 interceptions), permettant aux dijonnais de mener parfaitement à la troisième minute sur le score de 9-2. Mais par l’intermédiaire de ses intérieurs en la personne d’Eric Williams et de Damian Hollis (14 points, 5 rebonds), les italiens resserraient l’étau deux minutes plus tard (9-6), La JDA confirmait alors son excellent début de partie en menant sur le score de 13-6 à la 6ème minute. Très solide en défense, les dijonnais ont pourtant vécu lors des minutes suivantes des difficultés à trouver la mire, permettant aux lombards de réduire l’écart à 16-14 à la fin du premier acte.

ErvingDans la foulée de ses nombreuses offensives, les italiens prenaient l’avantage pour la première fois de la rencontre à 18-19 à 14ème minute, tandis qu’Aldo Curti écopait de façon précoce sa troisième faute. Très maladroit offensivement, il fallu attendre la 18ème minute pour qu’André Harris ne limite les dégâts pour revenir à deux longueurs de son adversaire sur le score de 23-25. C’est donc sur un score de parité (27-27) que se clôture cette première mi-temps, marquée par une faute technique de Ferdinand Prenom lors des dernières secondes.

Au retour des vestiaires, ce sont bien les dijonnais qui ont dominé les débats en infligeant un 5-0, malgré la quatrième faute d’Aldo Curti. Sous l’impulsion de Damian Hollis, les lombards s’accrochaient toujours à des dijonnais revenus avec de nouvelles intentions sur le score de 35-33 à la 23ème minute. Plus que motivés, les dijonnais ont ainsi mis un coup d’accélérateur en s’appuyant sur une adresse retrouvée de son capitaine et surtout une défense plus resserrée, leur permettant d’infliger un cinglant 10-0. C’est donc sur un score de 43-33 à la 25ème minute, que la JDA dominait ce troisième acte. Victime de sa quatrième faute, l’intérieur lombard Eric Williams était toujours laissé sur le parquet, avant qu’il ne soit exclu de la partie pour sa cinquième faute. Maîtrisant toujours aussi bien la rencontre, les dijonnais ont alors terminé le troisième quart temps avec 14 longueurs d’avance sur le score de 53-39.

Toujours à la peine offensivement, les italiens s’en remettait alors à son croate Ivan Buva (10 points), permettant aux siens de revenir à dix longueurs des bourguignons sur le score de 56-46 à la 33 ème minute. Mais c’est compter sur une bonne adresse que la JDA maintenait son avantage avec notamment les pénétration d’Erving Walker, auteur de 21 points et 7 passes. Alors qu’Aldo Curti écopait de sa cinquième faute, côté italien c’est bel et bien Darius Johnson-Odom qui sonnait la révolte, auteur de 24 points, 5 rebonds et 4 passes, que la défense dijonnaise avait de plus en plus de mal à maintenir. Provoquant de nombreuses fautes en fin de rencontre, le meneur américain de la Jeanne ne tremblait pas sur la ligne et permettait aux siens de s’envoler vers une victoire, qui avait son importance pour la suite de la compétition.

RÉACTIONS 

Jean-Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

«Ce match a été dur. On savait que l’on aurait cette opposition, avec beaucoup de jeu de percussion et beaucoup d’adresse sur les postes 4 et 5. C’est une belle performance, qui nous permet d’être dans les clous pour aller chercher quelque chose. Nos deux débuts de périodes ont été bons. Dans ce groupe, tout le monde a ses chances. On va avoir un match en Allemagne qui sera difficile. »

Stefano Sacripanti – Entraîneur de Cantù

«On a joué dur pendant 20 minutes. Après, on n’est pas arrivé à marquer. Dijon a joué dur en défense. On a manqué les tirs faciles. On a essayé de jouer un match solide et on a essayé d’être meilleur qu’eux. Ils ont marqué beaucoup de paniers. Ce n’est pas facile de jouer ici et il faut féliciter Dijon car ils ont su marquer quand il le fallait. Walker a aussi su convertir ses lancers-francs. »

MVP

mvpeuro

LA FEUILLE DE MATCH 

eurojda

cantujda

CLASSEMENT DU GROUPE B

EQUIPES V P POINTS+ POINTS- +/-
Herbalife Gran Canaria Las Palmas 4 0 329 289 40
JDA Dijon 3 1 293 277 16
ASVEL Lyon Villeurbanne 2 2 322 311 11
Telenet Ostend 2 2 313 319 -6
Artland Dragons Quakenbrueck 1 3 272 296 -24
FoxTown Cantu 0 4 294 331 -37

 

PROGRAMME DE LA 5EME JOURNÉE

MATCHS DATE HEURE TV
ASVEL Lyon Villeurbanne vs. Gran Canaria 11 Novembre 20:30 logo Eurosport
Artland Dragons Quakenbrueck vs. JDA Dijon 12 Novembre 19:30 france3.bourgogne.fr
FoxTown Cantu vs. Telenet Ostend 12 Novembre 20:30  

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc