fbpx

La JDA Dijon, toujours souveraine en Bourgogne

                    DIJONJDA Dijon   72-67   Le Havre LE HAVRE

 

Comme nous l’avions annoncé, défier Dijon en terre bourguignonne n’est jamais évident. Malgré une prestation moyenne des hommes de Jean-Louis Borg, la JDA Dijon est tout de même parvenue à s’imposer dans le money-time contre une formation havraise accrocheuse, et enregistre son 23ème succès consécutif à domicile en saison régulière.

Contre une formation normande très accrocheuse et organisée en défense, les spectateurs dijonnais ont bien cru que la belle série d’invincibilité à domicile de la Jeanne allait prendre fin, mais c’est sans compter sur un public bouillonnant que les dijonnais ont pu se surpasser. Pourtant, ce sont bel et bien les bourguignons qui s’illustrent dés les premières minutes par l’intermédiaire de Zach Moss (6 points, 7 rebonds) dans la peinture, permettant à la JDA de mener sur le score de 7-3. Recollant à la marque à la 5ème minute sur le score de 9-8, les normands ont rapidement été stoppés par des bourguignons survoltés sur le score de 14-8, clôturant ainsi le premier acte sur le score de 18-13.

eving1Sous l’impulsion de Kris Joseph et d’Erving Walker, les dijonnais débutent le second quart de la meilleure des manières, en infligeant un 7- 2 à leur adversaire, permettant ainsi à la Cité des Ducs de mener les débats sur le score de 25-15 à la 14ème minute. Mais face à une équipe du Havre très résistante, les hommes d’Eric Bartecheky reviennent alors à la charge par l’intermédiaire d’Hugo Invernizzi, auteur de deux tirs longue distance (15 points à sur 4 sur 7 à 3-points), permettant alors aux siens de revenir sur une égalité parfaite à la 17ème minute sur le score de 25-25. De plus en plus touchés physiquement par l’enchaînement des matchs, les dijonnais parviennent tout de même à conclure la première mi-temps avec trois petites longueurs d’avance sur le score de 31-28, malgré une adresse en berne.

De retour des vestiaires, les normands reviennent alors avec la ferme intention de faire tomber pour la première fois la JDA dans son antre depuis le 23 mars 2013. Sous l’impulsion de John Cox (15 points), le STB sonne donc la charge en convertissant une multitude tirs, permettant alors de mener sur le score de 32-41. Totalement maladroits à longue distance (4 sur 22 à 18,2% de réussite), les dijonnais profitent alors de la maladresse havraise sur la ligne des lancer-francs (10 sur 22 à 45,5% de réussite), leur permettant alors de limiter les dégâts à la 30ème minute sur le score de 43-48.

Complètement absent offensivement, André Harris décide alors de se réveiller pour permettre à la Jeanne de revenir à deux longueurs sur le score de 46-48 à 31ème minute, suivi de près par Antoine Mendy (8 points, 6 rebonds, 2 interceptions) pour enfin reprendre la tête. S’ensuit alors une véritable bataille acharnée au scoring, offrant au public une fin de rencontre très disputée. Toujours aussi maladroits aux lancer-francs, les normands le paient cash, alors qu’Erving Walker (20 points) et Antoine Mendy se chargent de faire rugir le Palais à la 39ème minute sur le score de 64-58, les dijonnais concluent la rencontre sur une belle victoire.

RÉACTIONS 

 Jean-Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

« Il faut savoir gagner ce type de match et aller le chercher avec les tripes. On commence peut-être trop bien et on pense que ça va se passer comme ça tout le match. Le Havre peut faire beaucoup de choses et on a oublié de nombreuses choses. On est revenu du vestiaire en difficulté. On a eu le réveil nécessaire pour aller chercher la victoire et ce type de situation pourra se reproduire. On n’est pas capable d’être dans l’intensité et la dureté pendant 40 minutes et on l’a payé à certains moments du match. L’état de fatigue est bien présent. » (c) Bien Public

Ferdinand Prenom – Intérieur de la JDA-

« On a bien démarré le match. A partir de ce moment là, ils ont joués plus dur lorsque nous nous sommes relâchés. On a su ne rien lâcher avec un public qui a su nous poussé. Mais face à des équipes un cran au dessus on se fera manger en jouant ainsi »

Eric Bartecheky – Entraîneur du Havre

« On est quand même à +10 à un moment donné et on perd des ballons. On a commis des erreurs en défense et on a remis Dijon dans le match. C’est frustrant car on a fait de très bonnes choses. On est dans les matches et on peut jouer tout le monde les yeux dans les yeux. On a manqué 12 lancers francs et on a perdu trop de ballons. On a fait des erreurs tactiques et on a manqué de lucidité. On a déjà été moins combatif que cela dans certaines rencontres. Le match se joue vraiment sur quelques détails en notre défaveur. » (c) Bien Public

Will Yeguette – Intérieur du Havre

« Nous étions proches mais nous n’avons pas réussi à tenir. Nous n’étions pas dans un bon rythme et notre troisième quart fut beaucoup mieux mais ça n’a pas tenu jusqu’au bout. Nous étions proche de faire un exploit ici.. c’est dommage. La bataille des rebonds fut importante et nous l’avons perdue »

MVP DE LA RENCONTRE 

mvp9

LA FEUILLE DE MATCH 

 stb1

 stb2

LE RÉSUMÉ VIDÉO 

 

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc