fbpx

[Avant Match] Une qualification en ligne de mire

 

Alors que la JDA Dijon se positionne actuellement à la seconde place de son groupe en Euroucp, les Dijonnais pourraient dés ce soir (20h30 sur l’Equipe 21), devant son public, assurer leur qualification pour le Last 32, en cas de victoire contre l’ASVEL.

Valider sa qualification dés ce soir

Alors que sa dernière prestation sur la scène européenne n’a pas été des plus convaincantes en concédant une défaite en Belgique face à Ostende sur le score de 80-71, la JDA Dijon se présente ce soir devant son public pour valider sa qualification pour le second tour de l’Eurocup.

Contre l’ASVEL, une équipe que les dijonnais avaient maîtrisé en début de championnat sur le score de 86-71, avant de l’emporter sur le fil en terre lyonnaise sur le score de 77-78 en Coupe d’Europe, les hommes de Jean-Louis Borg sont bien conscients que la tâche s’annonce compliquée, comme l’a confié le technicien bourguignon au Bien Public.

« Mais la donne a changé, on n’a jamais rencontré cette équipe au complet. Cette fois, Edwin Jackson et Georgi Joseph seront là. Et depuis le changement d’entraîneur, elle est en train de monter en puissance. »

En effet, depuis son retour de blessure, Edwin Jackson tourne actuellement à 20 points de moyenne en Pro A, dont une pointe à à 30 unités contre Boulogne, et 15,6 points en Eurocup.

L’ASVEL, un nouveau visage

Depuis l’éviction de Pierre Vincent, qui a payé les pots cassés du mauvais début de saison de l’ASVEL, le club de Tony Parker a ainsi redressé la barre comme il se devait en enregistrant trois victoires toutes compétitions confondues. Dorénavant aux commandes de la Green Team, Nordine Ghrib s’est ainsi permis de changer le visage des villeurbannais, en offrant un jeu plus offensif que proposait son successeur. Tournant à plus de 87 points sur les trois derniers matchs, le danger viendra de partout, et la défense dijonnaise devra alors s’adapter.

« Offensivement, elle est plus performante, avec plus d’initiatives de la part des joueurs dans le jeu de transition, l’envie de développer un peu plus le jeu rapide, et d’être dans la création sur demi-terrain », détaille le technicien côte-d’orien.

De son côté, l’ASVEL se présentera à Dijon afin de s’ouvrir également les portes du Last 32, car en cas de victoire sur la JDA, la Green Team reviendrait alors à hauteur des dijonnais. Alors soyez au rendez-vous ! GO JDA !

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos :

TAG MY CHOICE VRAI NOIRetc