fbpx

Renversants, les dijonnais crucifient la JL Bourg

             bourgJL Bourg   96-101   JDA Dijon DIJON

 

Alors menée de 16 points à dix minutes du terme, la JDA Dijon a réussi l’exploit de renverser la situation en infligeant un cinglant 41-20 dans les dix dernières minutes. Soudainement adroite à trois-points, la JDA a pu rattraper son retard pour finalement s’imposer sur le score de 96-101. Cette victoire précieuse permet ainsi à la Jeanne d’enregistrer sa première victoire à l’extérieur de la saison, et par la même occasion de scruter le haut du classement.

bourg4En berne de victoire à l’extérieur depuis le 14 décembre 2013, la JDA Dijon a enfin rompu cette mauvaise série en s’imposant hier soir sur le parquet de la JL Bourg en réalisant un renversement de situation improbable. Pourtant, ce sont bel et bien les hommes de Frédéric Sarre qui prennent les devants dés les premières minutes de la rencontre en menant devant son public sur le score de 11-7 à la quatrième minute. Malgré une JDA accrocheuse, qui recolle au score quatre minutes plus tard sur le score de 16-16, les burgiens réussissent à imposer leur jeu et se permettent même le luxe de rentrer aux vestiaires avec trois petites longueurs d’avance  sur le score de 42-39.

De retour des vestiaires, les dijonnais encaissent un cinglant 10-0 et déjouent totalement en oubliant sa défense, pourtant marque de fabrique de la maison. Menant alors sur le score de 66-52 à la 27ème minute, la JL Bourg profite de l’euphorie de jouer à domicile pour conclure le troisième acte avec 16 points d’avance en sa faveur avant d’entamer les dix dernières minutes de la partie.

Alors poussés par une centaine de supporters dijonnais présent dans la salle, les hommes de Jean-Louis Borg ont alors retrouvé soudainement leurs qualités défensives, et ont abordé les premières minutes du quatrième quart temps avec  abnégation. De plus en plus agressifs, les dijonnais renversent la situation à l’image d’une adresse longue distance exemplaire, de Steven Gray (25 points à 4 sur 8 à 3-points), d’Erving Walker (21 points et 8 passes) et d’André Harris (19 points à 5 sur 7 à 3-points), leur permettant alors de recoller au score à 85-85 à trois minutes du terme. Écopant alors d’une faute disqualifiante à la suite de quelques paroles mal appréciées par le trio arbitral, Steven Smith offre une occasion en or à la Jeanne de conclure la rencontre. O’Darien Baissett relance pourtant les siens dans la dernière minute (94-95 à la 40ème), mais l’adresse de Steven Gray aux lancer-francs anéanti définitivement les espoirs burgiens, au plus grand bonheur des supporters bourguignons ayant fait le déplacement.

RÉACTIONS 

 Jean-Louis Borg – Entraîneur de la JDA Dijon

« On est allé chercher un résultat improbable et c’est le monde à l’envers. On a été dominé et on a passé quelques minutes à ne pas être en place défensivement. Malgré cela, on a eu le courage de revenir dans le match. On a fait des stops et on a eu de l’adresse à trois points. On prend cette victoire avec grand plaisir. Bourg a montré beaucoup d’envie et a aussi eu de la réussite avec des tirs ouverts. »

Antoine Mendy – Ailier de la JDA Dijon

« On n’était pas au bord du gouffre. On est surtout une équipe qui ne baisse pas la tête.  Je ne suis pas satisfait de cette victoire. On a fait deux mi-temps totalement différentes. »

Frédéric Sarre – Entraîneur de la JL Bourg

« C’est une défaite encore plus amère que les autres. On avait fait un gros début de match. Je m’interroge par rapport à des choix, mais il faut savoir que Dijon a été monstrueux au tir à trois points. Nos défenses n’ont rien arrêté et on n’a pas été dans l’efficacité. On aurait aimé maintenir l’écart un peu plus longtemps. Le retour de Dijon au score a été très rapide et c’est incroyable. »

MVP DE LA RENCONTRE 

stevengray

LA FEUILLE DE MATCH 

bourg01

bourg02

LE RÉSUMÉ VIDÉO 

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos : Laurent Thevenot/Le progrès