fbpx

Inexistante aux Canaries, la JDA Dijon s’incline logiquement

                canaria Gran Canaria   94-60   JDA Dijon DIJON

 

Sur un score sans appel, les dijonnais ont subi hier soir une véritable correction de Gran Canaria, qui confirme de semaine en semaine sa suprématie dans le groupe B en enregistrant sa huitième victoire sans aucune défaite.

Alors que l’entraîneur espagnol Reneses Garcia au long palmarès (vice-champion olympique en 2008) n’a cessé de faire des louanges de son adversaire en début de rencontre, son équipe a démontré qu’elle était bien l’un des favoris au titre en surclassant une équipe bourguignonne dépassée. Dés les premières minutes, les espagnols ont utilisé leur première arme offensive, en alignant trois tirs longue distance réussis. malgré la réussite de Zach Moss dans la peinture. Alors menés sur le score de 9-4 à la 4ème minute, les dijonnais ont subi l’efficacité du grand Walter Tavares (2m20) auteur de 13 points et 12 rebonds, et qui a réussi en quelques minutes à contrer Ferdinand Prenom et à claquer deux dunks, permettant aux siens de mener sur le score de 17-6 à la 6ème minute. Rapidement sanctionnée par les trio arbitral, la JDA Dijon s’en remettait alors à son meneur américain Erving Walker, qui a ainsi permis de réduire la marque à 19-12, avant de clôturer le premier acte sur le score de 21-12.

gran5Débutant le deuxième quart temps en trombe, les espagnols étaient tout simplement en démonstration, à l’image d’Albert Oliver qui a envoyé Brad Newley au alley-oop (23-14 à la 12ème), malgré les excellents passages offensifs de Jacques Alingué, auteur de 8 points, 7 rebonds pour 10 d’évaluation (la meilleure éval de son équipe). Encaissant un cinglant 11-0, les dijonnais voient alors l’écart s’agrandir au fil des minutes, à l’image d’un tir à trois-points de Kyle Kuric (14 points), permettant de porter un écart à 20 longueurs à la 15ème minute sur le score de 35-15. Multipliant les changements, Jean-Louis Borg est alors impuissant.

Alors que la messe est déjà dite, le technicien bourguignon en profite alors pour faire tourner son effectif en minimisant ses cadres en vue du choc de samedi soir contre la JSF Nanterre à domicile.

Très maladroits à l’extérieur (1 sur 10 à trois-points), les dijonnais subissent un véritable calvaire comme en témoigne les scores de 63-29 à la 26ème minute, et de 68-35 à la fin du troisième quart temps. Le dernier quart temps ne sera donc qu’une formalité pour Gran Canaria, qui confirme par cette large victoire son leadership dans la compétition. De son côté, la JDA Dijon conserve quant à elle toujours la seconde place du classement malgré cette déconvenue.

RÉACTIONS 

Reneses Garcia – Entraîneur de Gran Canaria

« Le début de rencontre fut excellent pour nous, en apportant beaucoup d’énergie sur le terrain, ce qui a permis de faire courr la JDA après le score. La mauvaise nouvelle, c’est la blessure de Fabio Santana, qui a très bien joué. Nous avons fait un bon travail en défendant sur Erving Walker et le reste de l’équipe dijonnaise pendant tout le match et surtout durant la première mi-temps. Nous sommes vraiment heureux de l’effort aujourd’hui, mais ce qui m’attriste vraiment c’est la blessure de Fabio.  »

LA FEUILLE DE MATCH 

gran1

gran2

CLASSEMENT DU GROUPE B

EQUIPES V D POINTS+ POINTS- +/-
Herbalife Gran Canaria Las Palmas 8 0 674 557 117
JDA Dijon 5 3 578 585 -7
Telenet Ostend 4 4 607 619 -12
FoxTown Cantu 3 5 572 606 -34
ASVEL Lyon Villeurbanne 3 5 608 640 -32
Artland Dragons Quakenbrueck 1 7 579 611 -32

 

PROGRAMME DE LA SEMAINE PROCHAINE

MATCHS DATE CET  TV
Quakenbrueck vs.Gran Canaria 10 Décembre, 2014 19:30
ASVEL vs. Telenet Ostend 10 Décembre, 2014 20:00  
FoxTown Cantu vs. JDA Dijon 10 Décembre, 2014 20:30 france3bourgogne.fr

Ecrit par Patrick Parizot – basketretro.com

Crédits photos : Balocanestro Gran Canaria