fbpx

À bout de forces, Dijon laisse échapper le derby

Capture d’écran 2015-02-15 à 16.01.41

 

Trop courts physiquement, les dijonnais se sont incliné face au voisin chalonnais, dans cette deuxième manche du derby. Usés et maladroits, les joueurs de la JDA ont rendu les armes, gardant tout de même le point average sur l’Elan. La rencontre fut disputée et Dijon n’a pas à rougir, même si l’équipe connaît là sa troisième défaite de suite en championnat… Privés de l’un de leurs joueurs majeurs en la personne d’Antoine Mendy, les dijonnais auront pourtant combattu jusqu’au bout.

 

Maladresses et imprecisions

photographe-dijon-jda-foxaep-04-10-law-tag-7373La JDA démarrait mal son match, malgré un palais comble et une belle ambiance, les joueurs ne semblaient pas réussir à entrer dans la rencontre. En face, Chalon était appliqué et profitait de chaque faille défensive pour enchainer les réussites. Très adroits, les chalonnais prenaient rapidement l’avantage et confirmaient qu’ils avaient soif de vengeance. Dijon parvenait tout de même à revenir dans la partie grâce à Andre Harris, qui sonnait la révolte. Et si la JDA perdait le premier quart-temps 25 à 17, elle remportait ensuite chaque quart-temps.

Jean-Louis Borg recadrait ses hommes lors du deuxième acte, permettant à la JDA de confirmer son retour aux affaires. Erving Walker profitait de sa vitesse en pénétration pour ramener les siens à distance raisonnable, mais Chalon profitait encore d’une balle perdue pour terminer la première mi-temps avec 6 points d’avance. Trop maladroits, les dijonnais montraient encore trop de lacunes pour espérer revenir à hauteur de leurs adversaires et semblaient encore manquer de lucidité dans cette rencontre âprement disputée.

 

Les limites physiques

jda-foxaep-photographe-dijon-10-11-14-3766Au retour des vestiaires, l’envie semblait plus importante côté JDA, la défense se mettait définitivement en place, et Kris Joseph se chargeait de montrer la voie à ses coéquipiers. Mais, insolents d’adresse, les chalonnais ne laissaient jamais vraiment Dijon revenir à hauteur. Zach Moss prenait une fois de plus ses responsabilités, et ramenait les deux équipes à égalité, à seulement 2 minutes du terme. Mais, l’adresse manquait de nouveaux aux dijonnais, qui ne parvenaient pas à rentrer les shoots importants… Et c’est finalement Chalon qui s’impose, malgré une fin de match où les dijonnais auront tout tenté.

Usés physiquement, les joueurs de la Cité des Ducs ont éprouvé toutes les peines du monde à bien évoluer et mettre en place leur jeu. Côté dijonnais, l’excuse de la fatigue des joueurs n’est pas un leurre mais bien une réalité. Jean-Louis Borg le sait, l’équipe a montré ses limites, minée par les combats menés sur tous les fronts. La fin de l’Eurocup sera certainement salvateur pour les organismes. La défaite est cruelle mais pas alarmante. Les dijonnais tenteront de montrer qu’ils ont encore beaucoup de ressources à l’occasion de la Leader’s Cup, à suivre à partir du week end prochain!

 

Réactions

 

  • Anthony Ireland, meneur de l’Elan Chalon

 

 

  • Jean Denys Choulet, entraîneur de l’Elan Chalon

 

 

  • Zach Moss, pivot de la JDA Dijon

 

 

  • Jean-Louis Borg, entraîneur de la JDA Dijon

 

 

 

 

Statistiques

Capture d’écran 2015-02-15 à 16.23.56

Capture d’écran 2015-02-15 à 16.24.37

Capture d’écran 2015-02-15 à 16.24.49

Capture d’écran 2015-02-15 à 16.24.59

Résumé vidéo

 

 

Charles Rigaux

Crédits photos:

(Toutes les photos de la JDA sont disponibles sur le site officiel de foxaep)

Logo foxaep