fbpx

De justesse!

Capture d’écran 2015-02-25 à 11.41.53

 

La JDA Dijon s’est qualifié hier soir, en clôture des 1/8° de finales, face à la JA Vichy. Mais c’est au bout d’un match âprement disputé que Dijon a accroché sa place pour les quarts de finale. Épuisés mais lucides en fin de rencontre, les dijonnais se sont appuyés sur leur expérience et leur audace pour s’imposer face à une équipe de Vichy pleine de courage.

 

Coups sur coups

photographe-chalon-jda-14-02-law-tag-6393La première mi-temps voyait tout d’abord les deux équipes se jauger, tentant des systèmes pour trouver et exploiter les failles du jeu adverse. Les défenses se mettaient petit à petit en place et les deux formations se neutralisaient mutuellement. Vichy concluait néanmoins le premier quart-temps en tête (19-17), montrant qu’il faudrait batailler jusqu’au bout! Sous l’impulsion de son arrière américain Ryan Zamroz, la JA espérait bien mettre à mal le collectif dijonnais.

Dans le deuxième quart-temps, la physionomie du match ne changeait toujours pas. Aucune équipe n’arrivait à prendre le dessus sur l’autre et le petit poucet de la compétition se permettait même de retourner aux vestiaires avec une courte avance (36-35). Sans perdre leur confiance habituelle, les dijonnais étaient tout de même bousculés par un adversaire coriace. Diminués par les absences de Ferdinand Prenom et Jacques Alingué, les hommes de Jean-Louis Borg souffraient mais continuaient leur combat.

 

Jusqu’au bout

photographe-dijon-jda-ljubjana-law-tag-2510Au retour des vestiaires, la rencontre prenait une autre tournure. Dijon semblait retrouver des jambes et prenait la tête, ne parvenant néanmoins jamais à réellement distancer son adversaire. Sous l’impulsion de Steven Gray, très adroit derrière la ligne, Dijon commençait à reprendre du poil de la bête. Avec une rotation limitée à 8 joueurs, Jean-Louis Borg devait néanmoins gérer la fatigue de ses joueurs, et les organismes ont étés poussés dans leurs ressources les plus profondes…

Mais rien n’était fait! Vichy profitait d’une petite baisse de régime des dijonnais pour reprendre les commandes de la rencontre. Pire, la JA prenait même 9 points d’avance à deux minutes du terme (76-67)! Mais c’est ce moment qu’ont choisi les dijonnais pour réaliser le hold up parfait, collant un 10-0 à leurs adversaires, grâce à un Andre Harris décisif, bien aidé par Antoine Mendy et Erving Walker. Les dijonnais ne tremblaient pas et s’imposaient finalement de justesse (78-77). Au bout du suspense, la Jeanne a montré tout son coeur, malgré des conditions difficiles. Une victoire qui s’est construite grâce au mental et à la détermination des joueurs. Dijon retrouve donc le SLUC Nancy pour la suite de la compétition.

 

MVP du match

MVP Vichy

Statistiques

Capture d’écran 2015-02-25 à 11.43.36

Capture d’écran 2015-02-25 à 11.43.55

Charles Rigaux

Crédits photos:

(Retrouvez toutes les photos de la JDA Dijon sur le site officiel de foxaep)

Logo foxaep