La réaction du coach après Dijon / Monaco

 

J’imagine que tu es satisfait de la performance de ce soir ?

« Comme tu le dis, c’est une grande satisfaction parce que l’investissement, le sacrifice et l’intensité qu’ont mis les joueurs ce soir, c’est quelque chose de très beau. Certes, il n’y a pas eu trop d’adresse mais les deux équipes se sont livrées un tel combat avec une telle dimension athlétique qu’il fallait relever ce défi et les joueurs l’ont fait de manière admirable. C’est très bien, je suis très fier du groupe ce soir ».

 

Cela s’apparente comme le match référence de Dijon, face à une grosse équipe ?

« J’aime pas trop ce terme « match référence » car on a quand même eu quelques matchs assez sympa que ce soit à domicile ou à l’extérieur, comme à Paris ou Pau. C’est par contre la première fois qu’on relève ce type de défi face à une équipe du Top 4, parce qu’à Gravelines et à Limoges on avait eu du mal. Les joueurs ont montré qu’ils pouvaient rivaliser avec une équipe qui était leader. J’espère que cette victoire donne de la confiance à l’ensemble du groupe pour la suite de la saison ».

 

Ce troisième quart-temps est très important dans la victoire finale avec seulement 6 points encaissés..

« Je pense que les 40 minutes ont été importantes. Au début, on a des shoots ouverts mais nous en mettons pas un. Nous sommes à 0/10 à 3-points en première mi-temps, on ne met pas les lancers.. Mais on tue le match sur un tir à 3-points de C.J., nous faisant passer de +3 à +6, permettant au palais d’exploser. Comme quoi le basket c’est fou.

Il fallait revenir en deuxième mi-temps en gardant cette intensité et cette dureté défensive en espérant avoir un peu plus d’adresse. Tyler nous a mis sur le bon chemin en marquant 4 points en fixation à l’intérieur et après ce fut un combat que nous avons réussi à emporter face à Monaco qui est une des équipes les plus athlétiques de la ligue et dont la position au classement n’est pas usurpée. C’était un bon match, surtout dans l’intensité mise. Les gens ont bien vu ça et ce soutien du public a fortement aidé les joueurs ».

 

La JDA Dijon est invaincue à domicile. Tu imaginais en début de saison et avec cette équipe pouvoir faire ce genre de prouesse ?

« On fait ce métier pour espérer ça ! On sait que c’est une équipe complètement nouvelle. Les gars sont dans l’investissement au quotidien, dans ce qu’il faut faire. C’est très bien qu’ils soient récompensés par des victoires. Après il reste plus de 11 rencontres à faire à domicile donc on prend match après match et on verra au bout. Désormais, je ne pense qu’au match de dimanche au Mans car les victoires à l’extérieur ça compte aussi ! Sportivement, après 13 journées nous sommes à 9 victoires pour 4 défaites. Je pense qu’en début de saison, peu de personnes auraient mit 1 euro sur ce bilan.

 

La Leaders Cup se rapproche encore un peu plus avec ce succès..

« En fait nous sommes au classement à 8 victoires et 5 défaites donc bon (rires !). On sait qu’à 10 victoires on y va. À 9, ça dépend du point average. On a deux gros déplacements (Au Mans et à Strasbourg) et deux matchs à domicile. Il reste 4 matchs.. On verra. Déjà voir le match de dimanche. Si on y va, tant mieux. Ce serait une vraie première reconnaissance pour le groupe mais il ne faut pas se focaliser là dessus ».

 

Après une telle performance, vous croyez au Père Noël ?

« Moi j’adore le Père Noël !! Disons que les joueurs se sont donnés les moyens de se faire un beau cadeau avec cette victoire. Il fallait remporter ce match pour offrir au plus de 4500 personnes présentes un chouette cadeau ! »