fbpx
Laurent Legname JDA Dijon

Les réactions après Dijon – Strasbourg

La SAS Perrin Robinetterie vous présente la conférence de presse du match Dijon – Strasbourg :

 

LAURENT LEGNAME

J’avais dit avant le match que la clé serait de maintenir dans la constance l’agressivité défensive et l’efficacité défensive. Nous avons fait face à une très belle équipe de Strasbourg. Nous avons été trop irréguliers et la différence au classement entre nous et eux est logique. Nous avons eu de très bons passages, mais aussi de gros creux, notamment sur les entames de mi-temps. La réussite aux shoots n’a pas été bonne alors qu’il y en a plusieurs ouvert. Quand on revient à 6 points, on tombe sur un gros Slaughter qui leur permet de refaire un écart. On est revenu 2 fois, la 3ème était de trop. On n’a pas été ridicule malgré le score.

On laisse Strasbourg marquer 14 points en 5 minutes dans le début. En laissant cette équipe dans un confort, c’est très dur de les stopper. Notre défense a encaissé trop de points ce soir. 

Les gars avaient à cœur de faire un exploit, mais c’est le match typique entre une équipe en pleine confiance et une équipe comme la nôtre trop irrégulière. Cette saison sera difficile jusqu’au bout et il faudra encore gagner deux matchs. Il en reste sept. On a encore du boulot !

 

JOHAN PASSAVE-DUCTEIL

Strasbourg est une très belle équipe. Nous avons su les faire douter en mettant de l’intensité. Nous avons trop laissé de paniers sous le cercle, avec un haut pourcentage aux tirs. Il y a beaucoup de frustration. Nous avons besoin de victoires. Les concurrents directs arrivent à faire des exploits. On doute alors que nous n’avons pas besoin de ça. Quand on se focalise sur le positif, on a de quoi faire de belles choses.

On ne prend pas soin du ballon. On veut bien faire, mais on ne gère pas bien les ballons pour réellement revenir. On est déçu. Pas tant de perdre face à cette belle équipe de Strasbourg, mais plutôt qu’il y avait quelque chose à faire.

Il faut se remettre au travail et bien préparer le match de samedi à l’ASVEL. C’est un beau challenge qui nous attend face au champion de France en titre.

 

VINCENT COLLET

Match sérieux malgré quelques petites alertes. Dijon s‘est battue, nous mettant sous pression. A.J. Slaughter est sorti de sa boite et son réveil nous a permis de recreuser un écart. Howard et Murphy, on fait du bon boulot dans la peinture, comme Jeremy, Frank et Paul à l’extérieur.

Nous avons été sérieux, c’est très bien. C’est une course-poursuite dans laquelle il ne faut pas faire d’erreurs. Ce qui est important, c’est d’avoir la même attitude samedi face à Cholet. C’est plus facile de repartir à l’entrainement après des victoires. Il faut que ça dure, en continuant avec ce bon état d’esprit.

Nous sommes agressifs, c’est vraiment bien. On pousse Dijon à perdre 16 ballons, ce n’est pas dans leurs standards. Dijon prive ses adversaires de possessions habituellement, c’est bien. On est aussi une équipe qui ne fait pas beaucoup tirer l’adversaire.

Je ne pense pas que la deuxième place soit encore accessible. Je croyais même il y a 15 jours que la troisième place ne l’était pas. Elle peut désormais l’être malgré le gros calendrier qui nous attend en fin de saison régulière.