fbpx
Valentin Bigote

Valentin Bigote portera les couleurs dijonnaises

La JDA Dijon Basket est très heureuse de vous annoncer aujourd’hui, la signature pour une durée de 1 an, du français Valentin Bigote.

Né à Grande-Synthe dans le Nord, c’est avec le club de la ville locale qu’il a débuté le basket (de 2008 à 2010), en Nationale 3. Cet arrière de 25 ans, haut de 196 centimètres, a débuté sa carrière au haut niveau du côté de la Côte d’Opale, chez le BCM Gravelines-Dunkerque de 2010 à 2012, tout en continuant d’évoluer avec l’équipe espoir du club. Avec un trophée du futur en poche et alors âgé de 22 ans, il décide de partir en Pro B – prêté à Boulogne-sur-Mer – pour avoir du temps de jeu et s’aguerrir, avant d’évoluer la saison suivante à Denain. Au terme de deux saisons intéressantes, il signe en Pro A, du côté de Nancy, où il fera une saison.

À l’aube de l’exercice 2015/2016, il s’engage pour deux ans avec l’Hermine de Nantes. C’est au sein de cette formation qu’il va briller sur la scène nationale : Qualifié pour les playoffs d’accession, il termine meilleur scoreur français du championnat Pro B, affichant alors une très belle ligne de statistiques, avec 14,3 points, 3,4 rebonds, 3,1 passes pour 14 d’évaluation en 27 minutes de moyenne. La saison dernière – toujours en Loire-Atlantique – il va montrer l’étendue de ses qualités en confirmant le bel exercice passé. Avec 15,4 points, 3,5 rebonds et 2 passes pour 12,3 d’évaluation en 28 minutes de moyenne, il termine pour la deuxième année consécutive, meilleur scoreur français du championnat. Durant les playoffs d’accession, il va une nouvelle fois briller avec 17,1 points et 2,8 rebonds, pour 13,9 d’évaluation en 27 minutes de moyenne, malgré la défaite en finale, face à Boulazac.

C’est un joueur qui a grandement prouvé ses capacités à l’échelon inférieur que la JDA Dijon Basket est très fière de pouvoir compter dans ses rangs pour la saison prochaine.

 

RÉACTION DE LAURENT LEGNAME

C’est un joueur que je connais depuis 5-6 ans maintenant. À l’époque, quand je coachais les espoirs du HTV, il était déjà parmi les meilleurs de la génération 92. Il a une faculté à driver et prendre des shoots qui s’est confirmée au fur et à mesure de ses saisons. Il a eu un intermède à Nancy, mais ça ne s’est pas très bien passé, car il n’a pas joué. Il est alors redescendu en Pro B, à Nantes, où il est devenu un des tout meilleurs JFL. Avec près de 15 points de moyenne par match – ce qui n’est pas donné à tout le monde – j’en ai fait un axe principal du recrutement des joueurs formés localement. C’est encourageant et bien pour la JDA Dijon Basket que Dijon puisse attirer un tel potentiel de Pro B.

C’est un pari gagnant-gagnant. Vis-à-vis de son passage à Nancy qui n’a pas été fructueux, il a soif de revanche, pour prouver qu’il a bien le niveau requis en Pro A et qu’il peut reproduire ses performances de Pro B. Il aura un rôle important dans une rotation à 3 extérieurs. Je suis persuadé qu’il va faire une belle saison. Entouré d’Axel et de Jacques, c’est une base de JFL de qualité que nous aurons pour la saison prochaine.