fbpx
Disparition de Fred Forte

Communiqué de la JDA Dijon Basket

Ces dernières heures de l’année 2017 devaient être belles et joyeuses, comme une dernière parenthèse enchantée avant d’entamer une nouvelle année que nous espérons tous très belle. Malheureusement, la JDA Dijon Basket a appris ce dimanche 31 décembre 2017 en fin de journée, le décès brutal des suites d’une crise cardiaque, d’un personnage du basket français, le Président du Limoges CSP, Frédéric Forte.

Si pour certains, c’était le troisième personnage le plus emblématique du basket français contemporain, derrière Tony Parker et Boris Diaw, c’est tout simplement parce que son parcours est aussi incroyable qu’admirable : tout d’abord en tant que joueurs – de 1986 à 2005 – remportant notamment 3 titres de Champion de France (1989, 1993, 1994), 2 Coupe de France (1994, 1995) et surtout le mythique titre Européen en 1993, au Pirée, face au Benetton Trévise de Toni Kukoc. C’est d’ailleurs sur ce-dernier que « The Brain » réussira ce que beaucoup considère comme « la plus grande interception du basket mondial », apportant au CSP, mais aussi au basket français, son premier titre Européen. Fred Forte fut également un des meneurs de jeu de la sélection nationale, capitalisant 75 sélections, pour 322 points.

S’il prend officiellement sa retraite sportive le 2 juillet 2006, après un jubilé à Beaublanc, son histoire d’amour avec le Cercle Saint-Pierre est loin d’être terminée : pour aider son club, touché par de gros problèmes financiers en 2004 et rétrogradé en Nationale 1, il prend la tête du club, en tant que coach et puis en tant que Président. C’est d’ailleurs avec cette casquette qu’il arrivera à fonder de nouvelles bases solides pour le club, lui permettant de ramener le CSP en Pro A avant d’empocher deux nouveaux titres consécutifs de Champion de France, en 2014 et 2015.

Connu pour ses déclarations parfois chocs, notamment sur les réseaux sociaux, il ne laissait personne indifférent, que ça plaise ou non, c’était toujours avec la volonté de faire avancer le basket-ball français. Une chose est sûre, ce lundi 1 janvier 2018, nous pleurons tous un grand Monsieur de notre sport, et nous présentons – au nom de la JDA Dijon Basket – à sa famille, à ses proches, à son club du Limoges CSP et à ses fidèles supporters, nos plus sincères condoléances.