fbpx
Laurent legname

Les réactions après Le Mans – JDA Dijon

La SAS Perrin Robinetterie vous présente la conférence de presse du match Le Mans – JDA Dijon :

 

LAURENT LEGNAME

 » Sur le match de ce soir, Le Mans a été supérieur dans tous les compartiments de jeu. La défaite est logique. Depuis le succès contre Nanterre, les 3 derniers matchs sont non-conformes à ce que j’attends. Pendant deux mois et demi, on a fait des choses extraordinaires mais quand l’être humain se relâche, on prend 20 points. C’est aux joueurs de réagir, de montrer qu’ils ont faim. Ce serait dommage de dilapider tous les efforts fournis par les joueurs. On n’a pas le droit de faire une prestation comme ce soir. On manque d’effort, on se fait dominer, on n’a pas envie. On a des bons joueurs quand on joue ensemble et surtout il ne faut pas faire d’individualisme. Je ne vais pas stigmatiser un joueur c’est l’équipe, moi compris. Il faut se mettre la tête à l’endroit. Cela fait 15 jours que je sens l’alerte, on n’a pas le droit de faire cela.

Si on reste dans le même registre, on perdra encore de 20 points tout simplement. Il faut arrêter de parler de play-offs, de top 4. On est Dijon, la 16e équipe en masse salariale. On va voir ce qu’on est capable de faire à Levallois. »

 

VALENTIN BIGOTE

 » Honnêtement, on a montré le même visage sur les deux mi-temps. En attaque, on n’a pas eu d’adresse, on aurait dû gagner défensivement. On a pris beaucoup trop de points et on n’a pas mis l’énergie dès le début du match. C’est une grosse défaite, on aurait pu revenir sur eux. Il faut montrer un autre visage défensivement et de l’envie d’aller gagner à Levallois.

À domicile, on a de bonnes séquences défensives avec le public, on sait qu’à l’extérieur, les matchs sont plus durs. On n’est moins adroit mais on peut revenir au prochain match. « 

 

ERIC BARTECHEKY

 » On rentre au vestiaire à la mi-temps sur un score de 45 à 39. On avait pris 39 points et fait peu de fautes, on a donné des paniers faciles. On a appuyé sur ce constat à la mi-temps. En seconde période, on a monté la pression défensive. On était sur ce qu’on voulait développer et on a mis la main sur le match. De par la situation des deux dernières défaites s’ajoutant à la situation de l’équipe on avait de l’inquiétude. Maintenant on a trois victoires d’écart sur Dijon plus le goal average. Heureusement, on a retrouvé D.J. Stephens, et les joueurs ont répondu présents. On peut les féliciter. La balle a bougé, l’aspect défensif était bien en place et il y a eu des actions spectaculaires pour le public. On se rapproche des play-offs, on est bien parti. Il faut qu’on gagne d’autres matchs pour s’installer dans les 4 premiers. On doit être ambitieux et regarder vers le haut pour ne pas avoir de regrets. »