Les Dijonnais s’inclinent de 2 points face à Gravelines-Dunkerque

Les Dijonnais enchaînent les matchs : après le succès au Colisée de Chalon et le revers face à Anvers mardi soir, ils étaient déjà de retour sur le parquet du palais des sports pour affronter les Maritimes de Gravelines-Dunkerque. Toujours sans David Holston, ce sont eux qui prennent le meilleur départ, sous l’impulsion de Ryan Pearson (12-5, 3′). Mais Scott Wood réalise lui aussi un début de match canon et le BCM passe devant (17-18, 7′). Après 10 minutes de jeu et un dernier panier de Myles Hesson à 3-points, les visiteurs sont en tête (24-25). Si les hommes de Julien Mahé scorent un 0-8 dès l’entame du second quart-temps, les Dijonnais ne se laissent pas faire et restent dans les pas de l’adversaire (30-33, 14′). L’adresse longue distance des coéquipiers de Benjamin Sene est infernale (10/17 en 20 minutes) et permet au BCM de prendre 11 points d’avance (31-42, 16′). La JDA s’appuie sur un Gavin Ware très précieux sous le cercle (40-46, 18′), mais à la pause, l’adversaire mène 47 à 53.

Les deux équipes se rendent coup pour coup au retour des vestiaires (54-59, 26′) ce qui fait monter la tension : Gavin Ware et Bangaly Fofana sont alors disqualifiés.. mais le palais est bouillant et permet aux Dijonnais d’égaliser (59-59, 27′). Après 30 minutes de jeu, le score est de 61 à 65. Le dernier quart-temps est tendu, mais une nouvelle fois le BCM parvient à reprendre de l’avance et Anderson à longue distance donne même 10 longueurs à sa formation (68-78, 37′). Dijon s’accroche (74-78, 38′) ; Jeremy à longue distance et Axel sur la ligne des lancers rapprochent la JDA (82-83, 40′), mais ça ne suffira pas. Victoire de Gravelines-Dunkerque sur le score de 82 à 84.

Prochain rendez-vous en Israël, face à Jérusalem ce mardi 20 novembre pour la suite de la Basketball Champions League.