Ryan Pearson

La JDA n’est pas récompensée face à Jérusalem

Les Dijonnais recevaient ce mercredi la formation de Jérusalem pour le dernier match de Basketball Champions League. C’est le co-leader du Groupe C qui prend le meilleur départ avec 5 tirs primés en 5 minutes (9-19, 5′), mais Ryan Pearson répond présent dans la peinture pour combler l’écart (14-19, 7′). Après 10 minutes de jeu, le score est de 23 à 29. L’adresse de Butler et de ses coéquipiers fait mouche et Jérusalem refait un écart dans l’entame du deuxième quart-temps (25-38, 13′). Louis Weber se montre par un tir primé, tandis qu’Abdoulaye Loum score avec la faute (30-42, 15′). Profitant de son temps de jeu, Weber en profite pour obtenir un panier avec la faute, laissant Dijon dans l’ombre de l’Hapoel (35-48, 19′). À la pause, le tableau des scores indique 38 à 50.

Les deux équipes se répondent tour à tour au retour des vestiaires, mais la formation Israélienne garde la tête (45-56, 25′). David Holston met le nez à la fenêtre et fait repasser la JDA sous la barre des 10 unités d’écart par deux tirs primés (52-59, 27′). Après 30 minutes de jeu et un dernier panier d’Alexandre Chassang avec la faute, les deux formations sont très proches l’une de l’autre (63-66). Sur un nouveau tir longue distance, Axel Julien égalise et fait craquer le palais (66-66, 31′). Dijon donne du fil à retordre aux visiteurs (71-72, 34′) et passe même devant sur un shoot à 3-points complètement fou de David Holston (76-75, 36′). Brown prend le contrôle du ballon et redonne de l’avance à son équipe, mais la JDA s’accroche (81-83, 38′). Axel Julien n’obtient rien sur son dernier drive. Dijon méritait sûrement mieux de cette très belle prestation mais s’incline 83 à 85.

Prochain rendez-vous dès samedi (20h00), avec la réception de Nanterre 92.