fbpx
Ryan Pearson

Malgré un grand match, l’exploit n’a pas eu lieu

De retour à Dijon avec un beau succès sur le parquet de Sportica, la JDA Dijon s’attaquait à un gros morceau : Monaco ! Dans un palais des sports à guichets fermés, les Dijonnais font un bon début de rencontre, grâce notamment à un Ryan Pearson exceptionnel (16-11, 7′). David Holston, Tarence Kinsey et Obi Emegano régalent à longue distance : après 10 minutes de jeu, la JDA mène 26 à 17. La Jeanne fait une démonstration défensive et en attaque, Axel – au dunk – donne 14 points d’avance à son équipe (31-17, 13′). David Holston continue de délivrer des caviars à ses coéquipiers (37-21, 17′) mais Monaco revient en fin de mi-temps (39-32).

Sur sa lancée, l’AS Monaco score un 0-6 (0-13 à cheval sur les deux périodes) pour revenir tout proche de la JDA (39-38, 23′), obligeant Jérémy et David à scorer de loin pour répondre (45-38, 24′). Notre meneur s’amuse de son défenseur et redonne 10 points d’avance à Dijon (58-48, 28′). Les hommes de Laurent Legname montrent une détermination exceptionnelle et au terme du troisième quart-temps, ils mènent 64 à 56. Un 0-6 d’entrée et Monaco est une nouvelle fois de retour au contact de nos joueurs (64-62, 33′). Jones à longue distance égalise et sur un flotteur, il fait passer Monaco en tête à l’aube du money-time (70-72, 36′). Au pire moment, Ouattara trouve de l’adresse à 3-points et donne 5 points d’avance à son équipe (73-78, 38′). Dee Bost achève lui le match et permet à Monaco de s’imposer 81 à 84.

Prochain rendez-vous à Levallois, le vendredi 19 avril à 20h30.