fbpx
David Holston

L’exceptionnelle saison des Dijonnais s’arrête en demi-finales

De retour à Dijon, la JDA recevait Monaco dans le cadre du match 3, avec l’obligation de l’emporter pour continuer la belle aventure. Dans un Palais des Sports qui n’a jamais été aussi plein et aussi chaud depuis des années – et sous les yeux du joueur NBA Clint Capela – les Dijonnais prennent un fabuleux départ (13-5, 5′). Surmotivée, la JDA brille sous l’impulsion de Tarence Kinsey de loin (19-5, 7′). Après 10 minutes de folie, Dijon mène 25 à 14. Les hommes de Laurent Legname sont sur un nuage et passent un 7-0 pour prendre de l’air (32-14, 14′). Monaco s’accroche et Kikanovic fait passer l’ASM sous les 10 points (39-30, 17′). À la pause, on garde la tête (43-34).

Poussée par un palais des grands soirs, la Jeanne est rapidement dans la pénalité au retour des vestiaires (50-40, 25′). Mais les Dijonnais montrent un cœur énorme et répondent aux assauts des visiteurs (55-46, 27′). Gladyr à longue distance réduit dangereusement l’écart à longue distance (57-53, 28′). Après 3 quart-temps, la marque est de 58 à 57. D’un tir primé, Dee Bost fait passer Monaco en tête (58-60, 31′), mais Axel de très loin répond par deux fois, imité dans la foulée par Jérémy Leloup (69-65, 34′). Monaco profite une nouvelle fois des nombreuses fautes contre Dijon pour repasser devant (69-70) avant de creuser un écart de 5 points (69-74, 36′). David Holston permet à la Jeanne d’égaliser dans le money time mais Jones répond de loin et plie la rencontre à quelques secondes de la fin (78-81, 40′). Nos guerriers terminent la fabuleuse saison ce jeudi soir.