fbpx
Michael Young

Un dernier quart-temps fou pour un précieux succès

Une semaine après son succès en ouverture de la saison régulière face à Le Portel (88-85), la JDA Dijon Basket se déplaçait ce samedi à Boulazac. Par l’intermédiaire d’un adroit Michael Young, Dijon lance bien son match, mais manque d’adresse aux shoots pour creuser un premier écart après 10 minutes de jeu (13-16). Le BBD piège les hommes de Laurent Legname et passe devant sur un 5-0 (18-16, 13′). Outre le manque de réussite, la défense n’est pas en place et à la pause le BBD mène 37 à 28.

Frustrée par certains faits de jeu, la JDA voit son adversaire passer la barre des 10 points d’avance sur un tir intérieur de l’ancien de la maison Ryan Pearson (42-32, 25′). Dijon ne peut que s’appuyer sur Rasheed Sulaimon pour maintenir l’équipe à flot par ses tirs primés dans le corner (48-42, 28′), mais Boulazac reste devant après 3 quart-temps (58-47). Touchée, la JDA montre un autre visage pour passer un 2-15 en 4 minutes et repasser en tête (60-62, 34′). Dans la douleur, les coéquipiers de David Holston vont réussir à garder la tête froide pour s’imposer 68-78 grâce à un dernier quart-temps à sens unique (10-31 en 10 minutes).

Crédit : L.Chasserieau / BBD

VOTRE PROCHAIN MATCH

Affiche Nanterre