Axel julien

Juste EX-CE-PTIO-NNEL !

Pour cette reprise de la Jeep Elite, la JDA Dijon accueillait l’armada de l’ASVEL. Avec un effectif taille XXL, l’adversaire prend d’entrée de jeu les commandes de cette partie, avec un 0-12 en 5 minutes. Un temps mort de Laurent Legname plus tard et la JDA score un 11-0 (11-12, 8e). Axel Julien pousse son équipe et Dijon n’est qu’à 1 point de l’ASVEL après 10 minutes de jeu (17-18). Le combat est rude, mais le capitaine mène ses troupes (21-25, 17e). À la pause le score est de 23 à 30.

En feu à longue distance au retour des vestiaires, Alex Chassang répond aux offensives des Lyonnais (39-41, 25e). À 10 minutes de la fin, un seul point sépare les deux équipes (53-54). Le palais s’enflamme sur deux tirs primés d’Axel Julien et Jaron Johnson, mettant Dijon en tête (59-54, 31e). David Holston enfile alors son habit de MVP pour lancer 4 grosses flèches et donner 14 points d’avance à notre équipe (73-59, 37e). Freeman prend les choses en mains et ramène l’ASVEL à 3 longueurs (75-72, 39e). Mais Dijon est porté par le Palais et va finir par décrocher ce premier succès de prestige (81-74).