Jaron Johnson

Il a eu du mal à se dessiner, mais le 14e succès est là

4 jours après sa qualification en finale de la Coupe de France, la formation de Laurent Legname recevait Boulazac. Comme face à Orléans mardi, la JDA Dijon montre sa détermination dès le début de rencontre, avec la belle adresse lointaine de Chase Simon, David Holston et Axel Julien (13-7, 6e). Boulazac étant diminué, Mouphtaou Yarou prend le jeu à son compte (15-15, 8e). Après 10 minutes de jeu, le BBD mène 15 à 19. Jérémy Nzeulie est adroit et donne 7 longueurs d’avance à son équipe (21-28), mais Gerald Robinson répond (30-30, 15e). Hans Vanwijn signe son retour, 4 semaines après sa blessure, et à la pause, Dijon est en tête (40-36).

Le retour sur le terrain est disputé, avec des Boulazacois en jambes (47-48, 26e). Chase Simon à l’intérieur et Jaron Johnson à 3-points puis au dunk donnent un peu d’air à l’équipe (57-52, 28e). À 10 minutes de la fin, la marque est de 63 à 54. Malgré un effectif réduit, le BBD s’accroche, mais Jaron Johnson – omniprésent – et Gérald Robinson font parler la foudre (75-63, 34e). Dijon ne se fera plus rattraper et décroche son 14e succès de la saison. Score final : 86-77