Malgré un gros combat de la JDA, l’ASVEL s’impose de 2pts.

Pour cette 24eme journée de Betclic ELITE, les joueurs de la JDA Bourgogne Dijon avaient fort à faire avec la réception du dauphin du championnat : LDLC ASVEL. En l’absence du Capitaine David Holston, (blessé) et d’Allan Dokossi (malade), les hommes de Laurent Legname étaient en mission pour tenter l’impossible : renverser une équipe d’Euroleague à la maison. 

 

1ère mi-temps : La JDA propose un énorme combat ! (33-34). 

Dans une salle surchauffée et pleine à craquer, les Dijonnais démarrent le match de la meilleure des manières : par de l’agressivité des deux côtés du terrain. Ahmad Caver et Jacques Alingue sont solides et le collectif Bourguignon parvient à canaliser l’énorme effectif Villeurbannais (8-4 / 4′). Il faudra finalement l’entrée en jeu du massif Youss Fall pour voir LDLC ASVEL revenir fort (10-10 / 9′). Après 10 minutes, les joueurs de Laurent Legname sont parvenus à reprendre l’avantage (16-14). Hyper efficace pour démarrer le Q2, Gregor Hrovat permet à la JDA de creuser un peu l’écart (21-16 / 12′). Pour ramener LDLC ASVEL, c’est à nouveau Fall qui fait le job, ramenant les siens à 23-23. Il faudra un magistral Ahmad Caver pour contenir la montée en puissance de Villeurbanne. Le meneur américain enclenche le mode super-star et enchaine les tirs primés pour la JDA. Gregor Hrovat continue également son chantier en attaque et fait briller ses coéquipiers. Mais Joffrey Lauvergne et les villeurbannais ne vont pas en rester là et reprennent le lead juste avant la pause.

 

2ème mi-temps : Aux forceps, LDLC ASVEL arrache la victoire (71-73). 

De retour des vestiaires, les deux équipes se donnent à fond pour prendre l’ascendant mental et creuser un petit écart. L’effectif XXL de l’ASVEL pilonne la raquette Dijonnaise sans relâche, pouvant compter sur un grand nombre de rotations. En face, les Bourguignons démontrent toujours un esprit de combat des plus solides et les deux équipes sont encore au coude à coude (40-40 / 25′). Petit à petit, les hommes de Pierric Poupet parviennent à grignoter quelques points mais les Dijonnais ne lâchent rien ! Gregor Hrovat et Cameron Hunt finissent à la perfection ce Q3, donnant pour la première fois 7 unités d’avance à la JDA (54-47 / 30′). Le dernier acte s’annonce des plus stressants pour les supporters avec, d’un côté, une JDA flamboyante mais limitée à 8 joueurs et, de l’autre, une LDLC ASVEL au banc presque illimité mais bien contrée par la défense Bourguignonne. Il faudra moins de 5min aux Villeurbannais pour recoller à nouveau au score, puis prendre l’avantage (58-60 / 36′). Hyper-avantagés par une longueur de banc infinie, les joueurs de l’ASVEL vont surfer sur une fin de match positive pour faire la course en tête dans les derniers instants du match. Dans un finish irrespirable, c’est finalement bien LDLC ASVEL qui s’impose de deux petits points.

 

#MyJDA