fbpx

A la découverte de… Erving Walker

A quelques semaines de la reprise du championnat de France de Pro A (le 27 septembre à Cholet), nous vous proposons un petit revu d’effectif et donc de découvrir les nouvelles recrues qui composeront la nouvelle équipe de la JDA Dijon version 2014-15.

JOUEUR : Erving WALKER
POSTE : MENEUR
NÉ LE : 17/01/1990 à Brooklyn (USA)
NATIONALITE : Américain
TAILLE : 1M73
TWITTER : @ErvWalker11

erving1Seconde recrue estivale de la JDA Dijon, Erving WALKER arrive donc en Bourgogne pour faire oublier T.J. CAMPBELL, parti du côté de la JSF Nanterre.  Ce natif de New-York a débuté le basket au sein de la Christ The King Regional High School (Middle Village – proche de New York) jusqu’en 2008 pour ensuite rejoindre la prestigieuse université des Gators de Floride, présente au dernier Final Four de 2014 du championnat universitaire américain en NCAA. Par ailleurs, cette faculté de Floride a notamment formé le français Joakim Noah, élu « Meilleur défenseur NBA de l’année » sous les couleurs des Bulls de Chicago.

Au terme de quatre années, il conclut son parcours universitaire avec 12,1 points, 2,9 rebonds, 4,6 passes pour 2,1 balles perdues, où son apprentissage lui aura permis de créer son propre style de jeu, Non drafté par la Grande Ligue, il participe tout de même à la Summer League NBA de Las Vegas avec les Phoenix Suns, mais sans succès.

Il rejoint alors le championnat italien avec un premier contrat professionnel du côté de Veroli (deuxième division) où il marche sur l’eau avec une moyenne de 17,9 points par match ! Il tape donc dans l’œil de nombreux scouts européens et décide de rejoindre la Pologne et le Stelmet Zielona Gora pour découvrir notamment l’Euroleague.

Dans un championnat beaucoup plus physique, il réussit à se faire une place dans l’effectif avec de belles performances, notamment contre le Bayern de Munich et le Galatasaray mais quittera la Pologne après l’élimination de son équipe sur la scène européenne. C’est ainsi qu’ au mois de janvier 2013, il rejoint la France du côté de l’Elan Chalon comme pigiste médical. Arrivé en cours de saison en terre bourguignonne, Walker devient alors le back-up attitré de Steed Tchicamboud, tournant à 7,6 points et 7,8 d’évaluation en 19 minutes en saison régulière et à 14,7 points pour 14 d’évaluation sur les trois rencontres de playoffs.

A Dijon, le new-yorkais aura donc plus de responsabilités qu’il n’en avait cette saison. Avec un physique et un profil similaires à son prédécesseur, le meneur de poche américain a montré en playoffs qu’il avait toutes les qualités requises pour y parvenir. Vif, doté d’un premier pas très rapide et de qualité d’adresse au-dessus de la moyenne (63,6 % à trois points en playoffs), il devra toutefois s’adapter aux principes défensifs assez rigides de Jean-Louis Borg,

SA CARRIÈRE

  • 2008-12 : University of Florida (NCAA I) –
  • 2012-13 : Prima Veroli (Italie – LegaDue) –
  • 2013- fin janvier 14 : Stelmet Zielona Gora (Pologne) –
  • début février 2014-14 : Chalon/Saône (Pro A) –
  • 2014-2015 : JDA DIJON BASKET

SES STATS 2013-14

  • Points: 280 soit 6,6 par match.
  • Passes:  98 soit 2,3 par match.
  • Interceptions: 32 soit 0,7 par match
  • Temps de jeu: 626 minutes soit 14,9 par match

Montage photo : @Clément Demontoux – Basket Retro