fbpx

La JDA s’impose à Bamberg, au terme d’un match incroyable!

Capture d’écran 2015-01-22 à 15.20.06

Une victoire était impérative pour les dijonnais, s’ils voulaient encore espérer se qualifier. Les joueurs en avaient conscience, et ils ont montré, une fois de plus, qu’ils avaient du coeur et de la détermination. Car c’est finalement un hold up que les dijonnais ont réalisé en Allemagne. Une victoire arrachée à l’envie et à la détermination, qui confirme que la JDA est revenu à une bonne dynamique!

 

Un début de rencontre compliqué

Mendy foxaep Ljubjana 1Pourtant, les choses semblaient mal parties pour Dijon. Le premier quart-temps débutait très mal pour les bourguignons et Bamberg creusait déjà l’écart (26-13) au bout de 10 minutes. Les choses se confirmaient en deuxième quart temps puisque Dijon ne parvenait pas à recoller, tout en faisant jeu égal (15-16 sur le quart temps en faveur des dijonnais). Les allemands géraient bien leur match et semblaient partis pour une victoire assez facile.

La JDA semblait perdue et en pleine perte d’adresse (21% de réussite au shoot en première mi-temps). L’axe Meneur-Pivot de Bamberg faisait un mal fou aux dijonnais, qui avaient bien du mal à contenir le collectif adverse et son insolante réussite. À la mi-temps, les choses semblaient de plus en plus compliquées pour des dijonnais méconnaissables, qui semblaient souffrir face à une équipe bien en place et pleine de confiance.

 

Le réveil

walker foxaep asvelMais au retour des vestiaires, alors qu’ils étaient relégués à 12 longueurs, les dijonnais ont remis en place leur défense (17 points encaissés en troisième quart temps) et retrouvé leur adresse. Mieux, ils recollaient même à 1 possession de leurs adversaires, grâce à un Kris Joseph en veine (12points à 50% au shoot) et qui montrait toute son agressivité, provoquant 4 fautes.

Mais c’est dans le Money Time que Dijon a réellement été époustouflant! Grâce à un tandem Erving Walker (21 points, 4 rebonds et 9 passes décisives) – Steven Gray (22 points, 5 rebonds et 2 passes décisives) intouchable et inspiré, la JDA repassait même devant et parvenait à conserver son avance dans les derniers instants. La victoire était même scellée par les deux américains sur la ligne des lancers, où ils n’ont jamais tremblé. Impassibles et concentrés, voilà un visage qu’il est appréciable d’observer!

Cette victoire doit avoir un gout particulier pour les joueurs puisqu’elle fut acquise à force d’abnégation et de courage. Et elle permet à la JDA d’espérer encore et de continuer à faire rêver son public, avant d’accueillir de nouveau Bamberg mercredi prochain, pour la revanche.

 

MVP

MVP Bamberg

 

 

Statistiques

Capture d’écran 2015-01-22 à 15.38.02

Capture d’écran 2015-01-22 à 15.38.54

Capture d’écran 2015-01-22 à 15.39.09

Charles Rigaux

Crédits photos: