fbpx

Grande ; fabuleuse ; magnifique JDA !

Plus d’un mois après son dernier match à domicile et la victoire face à Nanterre, la JDA Dijon Basket retrouvait ce dimanche le Palais, pour la réception de Limoges. Sous l’impulsion des dunks d’Axel Julien et Abdoulaye Loum, ce sont les Dijonnais qui prennent le meilleur départ, dans un Palais des sports parfaitement garni (13-8, 5′). Un tir primé du capitaine et le score monte alors à 18-10, poussant François Peronnet à couper le jeu. Après 10 minutes, Dijon mène 27 à 18. Plus agressive, la formation du CSP trouve des solutions à l’intérieur et recolle (31-26, 14′). Les hommes de Laurent Legname restent concentrés et parviennent à reprendre un peu d’air grâce à Kinsey et Emegano (38-29, 16′). Malgré un bon duo Hardy-Miles pour Limoges, c’est la JDA qui rentre aux vestiaires en tête (48-42).

Le bon retour des Dijonnais sur le terrain permet à l’équipe de prendre à nouveau 10 longueurs d’avance sur le CSP (57-47, 23′). Malgré les shoots extérieurs des visiteurs, Dijon reste dans son match et Alex Chassang à longue distance accentue l’écart (69-54, 27′). Ryan Pearson aux lancers fait le boulot et après 30 minutes de cette partie, c’est toujours son équipe qui est devant (77-67). Limoges ne lâche pas et repasse sous la barre des 10 unités avec Bouteille dans la peinture (79-72, 32′). Jérémy Leloup et Alex Chassang sonnent la révolte et redonnent à nouveau de l’air à la JDA (87-72, 34′). David Holston débute alors son festival dont lui seul a le secret pour donner 20 points d’avance à ses coéquipiers et faire littéralement exploser la salle (92-72, 34′). Limoges ne pourra pas se relever d’un tel show et Dijon s’impose 109 à 87.

Prochain rendez-vous le vendredi 29 mars à 20h30 avec la réception de Le Portel.