fbpx
Vincent Dumestre

On espère que le public sera au rendez-vous pour apporter ce « plus »

À l’aube du lancement du Trophée du Futur, c’est l’heure de faire un point avec le coach des espoirs, Vincent Dumestre.

 

Vincent, quel bilan fais-tu de cette saison régulière ?

« On a fait une saison qui a été très satisfaisante, avec beaucoup de régularité dans les performances. On a vu des joueurs progresser, avec plus de maturité que la saison dernière, plus d’expérience. On a su mieux rebondir quand on a eu des difficultés ou des mauvais résultats. On arrive avec un groupe qui a su faire les efforts qu’il fallait et aux bons moments pour faire cette bonne saison. »

 

Quelle analyse fais-tu des équipes présentes pour ce Trophée du Futur ?

« Je pense que deux groupes se distinguent sur cette compétition : les favoris que sont Cholet et Bourg-en-Bresse et les outsiders que sont les 6 autres équipes dont la JDA Dijon. On va donc se concentrer sur le premier match face à Pau, avec de grosses ambitions. On s’est préparé pour avoir un basket performant, un basket qui doit nous permettre – s’il est bien joué – de franchir le premier tour. »

 

Potentiellement, on pourrait retrouver Cholet en demi-finale..

« Je ne résonne pas comme ça. On va déjà se concentrer sur notre match contre Pau qui ne sera pas simple. Leur classement (6ème) ne reflète pas la qualité de cette équipe. C’est un collectif qui tourne bien, avec de la qualité sur les 1 contre 1, mais aussi qui affectionne le jeu rapide. Ce sera un gros combat et si on s’en sort, alors on regardera quel sera notre adversaire au tour suivant. Pas avant. »

Vincent Dumestre

Pour ton groupe, c’est une nouvelle expérience que de participer à cette compétition..

« On est une jeune équipe sur ce type d’événement, sur des phases finales. Comment ça se prépare ? Ça se travaille toute l’année, en essayant d’être sérieux sur chaque confrontation, que ce soit à domicile ou à l’extérieur en essayant d’imposer notre basket. Il n’y aura pas de révolution dans le jeu, mais il faudra que notre basket s’exprime sur ce 1/4 de finale. On a travaillé cette semaine sur notre adversaire Pau et on sait ce qu’on a à faire. Maintenant, il faut le mettre en oeuvre pour avoir des chances de gagner. »

 

De manière générale, comment analyses-tu les affiches de ce Trophée du Futur ?

 » Je trouve que c’est assez homogène ! Quand on regarde les équipes du deuxième chapeau (Gravelines-Dunkerque, Chalon, Pau-Orthez et Nanterre), ce sont des formations qui peuvent toutes taper des gros ! Cholet est favori, mais Bourg-en-Bresse – par son style de jeu – a dominé aussi cette saison et sera un gros poisson à surveiller, avec une dynamique instaurée par les U18 Élite du club qui sont Champions de France. Derrière, ce sera très ouvert. »

 

Pour finir, jouer à domicile, c’est toujours un avantage ?

« Ça peut être un avantage comme un inconvénient. C’est bien sur très motivant pour les mecs de jouer devant son public et de jouer à domicile. C’est clair que la motivation ne fera pas défaut aux garçons. On espère que le public sera aussi au rendez-vous pour apporter ce petit « plus », la source d’énergie supplémentaire dont on aura besoin dès le premier match. »

Programme TDF